//Emmanuel Auger, un artiste engagé

Emmanuel Auger, un artiste engagé

Michel Bureau
Emmanuel Auger, l’orgueil de Bois-des-Filion, est l’un des artistes les plus engagés que j’ai eu la chance de rencontrer dans ma vie. Un gars intense, qui a gravi les échelons un à un dans le monde du show business au Québec.

De commis d’épicerie au IGA de Bois-des-Filion, il est devenu un coach extraordinaire pour les jeunes qui ont une déficience intellectuelle, le don de soi. Puis, il est finalement parvenu à se faire un nom dans le milieu artistique avec des rôles dans Lance et Compte (Petel), dans plusieurs téléséries, vedette du film Bumrush, populaire à un tel point que son nom est mentionné dans des jeux de questionnaires à la télé. Et il mérite toute cette reconnaissance. Récemment, on lui a remis une médaille à l’Assemblée nationale du Québec pour son implication dans la communauté. Emmanuel Auger, c’est aussi une personne qui à la cause animale à cœur. D’ailleurs, j’avais été estomaqué lors d’une visite chez lui de voir le nombre d’animaux qu’il avait sous son toit. C’est un zoo chez Emmanuel, des chiens, chats, lapin, reptiles, etc. D’ailleurs, je me demande bien pourquoi on n’a pas pensé à lui pour animer un spectacle de télé sur les animaux, lui il sait de quoi il parle.

Au fil des ans, et pour venir en aide à sa sœur qui a un enfant autiste, et pour les enfants autistes, il a créé L’Autiste Show dans les Basses-Laurentides, un incontournable. Plusieurs grands noms du show business ont pris part à cet événement au fil des ans ; dont Martin Deschamps, Marie-Chantal Toupin, le groupe les Pingouins, Boom Desjardins de la Chicane, le regretté François Jean des BB, Mario Lirette du 105,7 rythmes FM, Hugo Lapointe, pour ne nommer que ceux-là. C’est un rassembleur Emmanuel Auger, toujours de bonne humeur et disponible. Il a pris part à plusieurs événements au fil des ans pour d’autres organismes à but non lucratif, notamment au Tournoi de Billard des célébrités pour venir en aide à des enfants qui sont polymalformatifs. Emmanuel Auger ne peut pas dire non. Lui aussi souhaite que prenne fin cette pandémie qui risque de priver les familles d’enfants autistes d’un important support monétaire.

Des épreuves

D’un éternel optimiste, Manu pour les intimes, a malgré tout eu son lot de déceptions. Il a été particulièrement affligé par le décès de plusieurs de ses amis qui ont mis fin à leurs jours au fil des ans, le mal de vivre. Cela l’attriste toujours énormément, lui un bon vivant. Manu n’a jamais baissé les bras, une source d’inspiration pour plusieurs ! Toujours un immense plaisir de renouer avec lui.

Photo principale :  Paul Piché, Emmanuel Auger et Michel Bureau

Partagez par courriel