Philippe Tremblay, une voix, un talent

À 18 ans, Philippe Tremblay, révélation à La Voix en 2020, a parcouru beaucoup de chemin depuis, et ce dans un court laps de temps. Il fera partie de la prochaine distribution de Notre-Dame de Paris suivant ainsi les traces de Garou, Daniel Lavoie, Bruno Pelletier, et cie. À un aussi jeune âge, c’est phénoménal. Nous l’avons rejoint à Paris entre deux répétitions.

« J’ai été approché par Luc Plamondon, il y a de cela trois ans, par l’intermédiaire d’un ancien Quasimodo rencontré par hasard lors d’un spectacle, je n’avais que 15 ans à l’époque. L’ex-Quasimodo m’avait filmé lors de ma représentation, et avait envoyé la vidéo à Luc Plamondon qui fut tout de suite intéressé par le grain de ma voix, tout se déroula très vite par la suite. Luc Plamondon et Richard Cocciante étaient justement à Montréal durant cette période, ils m’ont invité à passer une journée en leur compagnie. Un mois plus tard, j’étais avec eux au théâtre Saint-Denis, ils ont profité de l’occasion pour me faire découvrir le rôle de Quasimodo. J’étais, bien sûr, trop jeune pour espérer me joindre à la troupe, mais ils voulaient seulement que je puisse avoir en tête le personnage de Quasimodo, me promettant de me donner des nouvelles lorsque je serai rendu à ma majorité. Comme de fait, en février dernier, j’ai reçu un message de la production de Notre-Dame de Paris m’invitant à parcourir mon cheminement depuis ce temps.  C’est fou. Aujourd’hui, je me retrouve trois ans plus tard à travailler avec Luc Plamondon et Richard Cocciante, ils ont bel et bien tenu parole », raconte Philippe Tremblay émerveillé par la Ville lumière.

Pas à cause de la Voix

Ce n’est pas à cause de sa participation à l’émission La Voix si Philippe Tremblay figure dans les plans de Notre-Dame de Paris, il le doit à sa bonne étoile. « La Voix n’a pas été l’événement qui m’a permis d’entrer à Notre-Dame de Paris. Par contre, Luc Plamondon m’a raconté qu’il avait pris le temps de suivre toute mon aventure à TVA, mon évolution, et qu’il était heureux de voir le travail qui avait été fait depuis toutes ces années, il m’a dit avoir confié à Richard Cocciante qu’il était convaincu que je devais faire Quasimodo », confie Philippe qui va séjourner à Paris encore quelques jours en répétition avant de revenir chez lui à La Malbaie, pour mieux repartir par la suite.

Voyager pour la musique

Philippe Tremblay profite pleinement de cette expérience unique dans la Ville lumière. « À ce jour, tout se passe bien. C’est ma toute première expérience en dehors du Canada, et je dois avouer que j’adore cela. Il n’y a pas plus beau que de voyager pour la musique. Nous travaillons beaucoup. Nous ne sommes pas ici pour visiter cependant, mais pour travailler. On se donne à 110 % chaque jour, mais bien sûr nous profitons de nos rares moments de loisir pour aller voir les beautés de Paris. Nous sommes une belle gang d’artistes. On a tous connecté de belles façons. J’ai vraiment l’impression de faire partie d’une belle petite famille. La vibe qui se dégage est à la fois professionnelle et amicale. Je tripe énormément. Je suis le plus jeune membre de l’équipe de Notre-Dame de Paris », affirme fièrement ce jeune surdoué.

Philippe Tremblay est le plus jeune membre de toute l’histoire de cette grande et prestigieuse comédie musicale. « Je me compte réellement chanceux de vivre une expérience comme celle-là. Je ne peux pas annoncer les dates des prochaines tournées, le tout est confidentiel. Je ne serais pas de la prochaine tournée en Corée, mais peut être pour les prochaines. Je serais prêt le moment venu. De retour au Québec, je vais travailler avec des metteurs en scène pour travailler de nouveau sur certaines facettes de mon personnage », affirme Philippe Tremblay qui garde les deux pieds sur terre. En carrière (plus d’une quarantaine d’années dans le monde de la presse parlée et écrite), j’ai rarement rencontré un jeune homme aussi mature et talentueux que Philippe Tremblay. Il a de bons parents, et une bonne tête sur les épaules. Il est le Sidney Crosby du showbiz au Québec et me donne espoir en notre jeunesse. Et dire que le meilleur est à venir !

Las Olas

Michel Bureau

Le Bureau des Sports