//Michel Louvain : toujours égal à lui-même

Michel Louvain : toujours égal à lui-même

Bernard Gauthier

Sur des airs de rumba, cha-cha, fox-trot et tango, Michel Louvain, le crooner de 82 ans est toujours aussi performant sur scène. Son public est conquis d’avance.

Crédit : Laurence Labat

Malgré deux ou trois trous de mémoire en cours d’interprétation de son album La Belle Vie, son expérience lui a rapidement permis de se rattraper sous une note humoristique. Ses fans lui ont vite pardonné.

Cette première au Casino de Montréal s’est déroulée à guichet fermé. Oui, son succès de la Dame en bleu fut largement applaudi, mais aussi bien d’autres chansons des années 50 et 60. Pensons seulement à Quando, Quando, Quando, Besame Mucho et N’oublie jamais.

Crédit : Laurence Labat

Dans son 32e album lancé en avril dernier, Michel Louvain interprète également quelques chansons à saveur country telles Green Green Grass of Home et Quand on est en amour. Besoin d’une petite pause, toujours est-il que cette bête de scène a admis être quelque peu essoufflée en se permettant de prendre une gorgée d’eau avant de poursuivre. Malgré tout, Michel Louvain est demeuré sur scène une heure et demie, sans entracte.

Toujours aussi amoureux de la vie et de son public, l’octogénaire poursuivra sa tournée au Québec jusqu’à novembre 2020.

Lyrique 2020

Journaliste en radio, télévision et dans plusieurs médias écrits depuis plus de 35 ans, Bernard Gauthier a été rédacteur en chef émérite au Magazine Circuit Industriel (MCI) après avoir occupé les fonctions de rédacteur en chef pendant plus de 10 ans. Chroniqueur touristique à ses heures, il publie un compte-rendu de ses voyages sur le site La Métropole. Bernard Gauthier a parcouru l’Europe, les États-Unis, le Canada, les Caraïbes et quelques pays en Amérique du Sud, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Scandinavie, en Russie et en Asie du Sud-Est dont l’Indonésie (Bali), Singapour et le Vietnam.

Partagez par courriel