//Philippe Bond : Merci pour tout !

Philippe Bond : Merci pour tout !

Bernard Gauthier

Depuis que Philippe Bond est devenu papa d’un fiston de 8 livres et 7 onces, la vie a changé. Il le raconte en long et en large dans son nouveau spectacle «Merci».

Un merci rempli de gratitudes non seulement à ses proches, mais aussi à tous les autres qui ont été présents à son endroit au cours de sa vie professionnelle.

courtoisie Claude Dufresne

Pour l’humoriste, la famille est l’épine dorsale de son univers. Dans un naturel parfois déconcertant, Bond enchaîne les blagues portant sur le quotidien de tout un chacun les unes après les autres. Son public se reconnaît et n’a pas tari d’éloges à son endroit lors de la première au Théâtre Saint-Denis mercredi soir dernier.

courtoisie Claude Dufresne

Au fur et à mesure que le show se déroulait, Phil prenait de l’assurance et maîtrisait parfaitement bien ses thèmes comme celui du pic-bois qui en a fait rire plus d’un. Le meilleur est celui de la crevaison. En route vers Montréal pour son émission matinale à la radio alors qu’il n’avait pas encore de blagues à raconter, il aperçoit une voiture sur la voie d’accotement de l’autoroute 15. Visiblement, la dame conductrice avait une crevaison. En bon gentleman, Philippe Bond a voulu l’aider, mais la suite des événements ne s’est pas déroulée comme on le croirait. Ce fut le punch de la soirée et sa blague racontée ce jour-là la radio.

En tournée au Québec, Philippe Bond sera de retour à Montréal les 25 et 26 juillet prochains au Théâtre Jean-Duceppe.

Philippe Bond parle de son spectacle «Merci»

Philippe Bond

Journaliste en radio, télévision et dans plusieurs médias écrits depuis plus de 35 ans, Bernard Gauthier est rédacteur en chef émérite au Magazine Circuit Industriel après avoir occupé les fonctions de rédacteur en chef pendant plus de 10 ans. Bernard Gauthier a parcouru l’Europe, les États-Unis, le Canada, les Caraïbes et quelques pays en Amérique du Sud, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Scandinavie et en Russie.

Partagez par courriel