//Claude Péloquin, poète de la fulgurance

Claude Péloquin, poète de la fulgurance

Alain Clavet
En hommage à Claude Péloquin, décédé dimanche dernier, nous publions de nouveau un article de LaMetropole intitulé Claude Péloquin, poète de la fulgurance.  Claude Péloquin, un poète profond, touchant et fulgurant. Il avait l’art d’interroger, de bousculer et, en somme, à nous obliger à vivre debout.  Merci Claude!

Claude Péloquin ne parle que de l’essentiel. Sa voix résonne comme un 4 par 4 frappant un arbre. Il ébranle le grand silence de la forêt laurentienne.  Avec la fougue et l’esprit de liberté des coureurs des bois qui coulent dans ses veines, Claude Péloquin dénonce la mort.  La mort est un scandale! Tous les rires gras de notre culture-divertissement-commerce ne pourront faire silence des rages de Péloquin. Son cri contre la mort gravé dans le béton par Jordi Bonet au Grand Théâtre de Québec nous survivra.

L’amour du Québec et de sa culture requièrent une vision inclusive, pour tout ceux qui y résident aujourd’hui, ceux qui choisiront le Québec demain.  Cet amour du Québec s’harmonise avec une attitude ouverte et généreuse sur le monde.  Le poète Claude Péloquin provoque et donne à rêver. Lire Péloquin, un acte de liberté!

Claude Péloquin est prolifique.  Voici ces publications depuis 1990 :

  • L’Ouragan doux (1990)
  • Les Mers détroublées (1993)
  • Dix doigts sur Le Rail (1993)
  • Pour la suite des amuse-crânes (1995)
  • Les Saints-Innocents (1996)
  • Les Faits vécus (1996)
  • Vagues à Longueuil (1996)
  • Tranche de porc (1998)
  • Les Hélices dans la bouche (1998)
  • Le poète en feu de glace (2014)
  • La valse fatale (2017).
  • Dans les Griffes du Messie (1998)
  • Le Flambant Nu (1998)
  • Ma Paix  (2010)
  • Niagaaaraa (2012)
  • Realidad Eterna -Mexique (2018).
Claude Péloquin, poète de la fulgurance. Merci Claude et au revoir !   Alain Clavet et Martine Ousset

Dans le contexte d'une carrière au gouvernement du Canada dans les secteurs de la francophonie, des langues officielles et de la culture, j'ai eu l'occasion de donner des conférences à l'UNESCO et l'Internet Society à Washington, à Paris et au Japon. Mes études m'ont aussi permis d'obtenir des maîtrises en administration publique et en histoire canadienne.

Partagez par courriel