//Jean-Paul Daoust, Les garçons magiques

Jean-Paul Daoust, Les garçons magiques

Ricardo Langlois
À une certaine époque, être gay était une malédiction. Jean-Paul Daoust a tout démystifié. Il a été un pionnier. Déjà dans mes cours au Cégep, on savait pour lui. Les éditions de La Grenouillère nous donnent loccasion de lire la première « œuvre Queer » de la littérature québécoise. Ce livre sorti en 1987 ne sera jamais plus à lombre.
Le Dandy

Considéré comme le Dandy des temps modernes, Jean-Paul Daoust traque la solitude et les amours contemporaines avec sa poésie de lamour démesuré. Le magnifique recueil, « Les garçons magiques », est une ode aux anges. Les garçons sont des anges. Un livre de poésie qui parle du désir de lamour fou. Lamour animal ? Laffection pour un homme. Dans son livre « Les Cendres Bleues (1) », il raconte sa première expérience. Cette réédition des « Garçons magiques » nous fait découvrir les années 80. Les nuits des amours interdits. Le temps des garçons magiques. « Je suis un sorcier. Grâce à mes pouvoirs, les garçons magiques vont arriver. Enfin. Je ne veux pas être brûlé à nouveau. Cest le temps où des gars extraordinaires discutent de leurs devenirs. Leurs caresses. Leurs doigts étoilés. Leur peau tragique. Qui ose espérer. Cest maintenant le temps des garçons magiques (p. 41). »

Bowie comme modèle

J’écoutais David Bowie. La résonance invite la dissonance. Lorsquun corps entre en résonance, il est capable de faire vibrer un autre corps. La vérité émotionnelle, la vérité qui s’écoute avec le corps. Bowie sadressait aux marginaux. Au Québec, Jean-Paul Daoust a été l’un des premiers à transgresser la norme. L’écriture de Daoust est vue dun angle autobiographique. Cest là sa force. Le Glamour a toute sa place.

« Nous sommes des anges

Des anges qui rampent. Qui volent.

Dragons aux ailes diaphanes.

Ptérodactyles triomphants.

Leurs destinées bizarres ()

Pour toi mon garçon magique. (p. 45) »

Il se transforme. Lange est un poète lyrique qui parle au cœur du BienAimé. Il s’épuise jusqu’à la folie. Il écrit de manière charmante :

« L’âme humaine est un cliché inépuisable.

Mais moi. Château abandonné. Ville engloutie

Sous les spasmes dun ancien volcan. (p. 62) »

La passion

Les poèmes sont des calvaires plantés droit dans le vide des ruelles désertes. Dans les déserts où Dieu nexiste pas. Où est le cœur en cavale ? Dans des cahiers de jeunes adolescents rêveurs. Je me souviens de mes amours. Ces mecs aux cheveux blonds qui jouent de la guitare. Et pour Daoust, cest autre chose « Que mon cœur cavale. Et. Narcisse. Plonge dans son eau trouble. Et. Je relis les poèmes oubliés. Ces autres amants. Mais oui. Ta peau est un super party (p. 69) » Des évocations. Sur Mick Jagger (il a été lamant de Bowie paraitil) les absences. Les départs. Les Disneylands. Les éternités possibles. Il évoque la « Terre des Anges (p.71). »

Les étoiles filantes

Toute une vie à chercher lange. « Je mennuie Comme quand j’étais enfant (p. 98). » Il existe des fables, des histoires, des circonstances qui appartiennent à lunivers gay. Daoust est malheureux dans sa quête de révolte. Il ne renoncera jamais. » Les garçons magiques « existent comme les étoiles filantes… Il faut se battre contre la mort. Ce monde hétérocentrique. Une quête ontologique des plus beaux rêves et des plus grands regrets. Jai pensé à André Roy dans Laccélérateur dintensité (2). Le réel gai est évoqué comme une abstraction existentiel (un sens au monde). Chaque fois que j’écris, quelquun maime pour mes choses intérieures (p. 51).

Ce livre est un monument à lamour gay. Une quête triviale. Cette œuvre, » Les garçons magiques », est une recherche spirituelle de lamour entre hommes. Le pathos indécent. La mythologie sur le corps et le débordement (Barthes). 

Notes

1. Jean-Paul Daoust, « Les cendres bleues, » Prix du Gouverneur Général 1990. Écrits des Forges 5édition, 2013.
2. André Roy, « Laccélérateur dintensité suivi de On ne sait pas si cest écrit avant ou après la grande conflagration. » Les Herbes Rouges. Réédition 2019.

Jean-Paul Daoust, « Les garçons magiques. Préface de Gérald Gaudet. » Les Éditions de La Grenouillère. 2022. Première édition VLB 1986.

Ricardo Langlois tient à remercier Louis-Philippe Hébert, éditeur pour son amitié et sa contribution à la littérature québécoise.

Le poète et essayiste québécois Jean-Paul Daoust, né à Salaberry-de-Valleyfield, est un auteur prolifique. Ses poèmes mordants font appel aux références populaires où se glisse parfois de langlais et qui révèlent une écriture directe, vibrante et baroque. Son œuvre intime, contestataire ou engagéeexplore les thèmes de la mélancolie, de la modernité et de lhomosexualité. Lauréat du prix littéraire du Gouverneur général du Canada et récipiendaire du grand prix Québecor du Festival international de la poésie de Trois-Rivières, Jean-Paul Daoust révèle une œuvre poétique aux multiples tournures. On peut entendre le poète tous les jours à l’émission Plus on est de fous plus on lit de Radio-Canada, où il est le poète invité.

Tunisie Histoire Sahara
Partagez par courriel