Louise Dupré, Exercices de joie

Louise Dupré, Exercices de joie. Par Ricardo Langlois

On écrit à partir dune expérience personnelle. (1)

Louise Dupré, jaimerais vous dire que je crois à la Lumière et à la joie. Je suis en paix avec ce que je suis, avec mon écriture. Je suis dans un éternel reflux. Jhabite aussi les feux de la nuit. Votre livre est un souffle puissant sur tout ce que jai lu cette année. Depuis le 27 octobre que je lis et souligne des passages. Je suis complètement habité par vos exercices de joie.

La révolution

Je suis au seuil dune perspective. Japprends dans les reflets simples. Illuminer une prose. Comme un élan, une vérité, un chant. En dehors de la poésie, il y a cette nuit que jai habitée (trop longtemps). Je tourne chacune des pages avec soin. Je suis dans le métro, dans un café, dans mon lit, partout, je lis et relis. Et tu te mets à fredonner la voix nue comme une blancheur au réveil, tu ignores doù ça te revient, de quels souvenirs, de quelles colombes au plumage embrasé, ça tarrive sans que tu ty attendes, ça tarrache à la nuit fantôme. (p. 37)

Cette joie ?

Quand je vous lis, jentends cette voix-confiance, ce chant-abandon que je suis seul à entendre (2). Le mot joie qui fait de l’écho jusque dans mes années universitaires (1994-1997). Donner un sens à la joie, est-ce une épreuve insurmontable (p. 50). Comment apaiser langoisse dans cette vie moderne. Écrire la joie est la seule manière de vivre pour moi. Je pense que l’écrivain (poète) ne doit pas suivre le courant. Je suis homme et poète (je ne suis pas un écrivain gai). Pour moi, je suis un être humain à part entière. Les théories esthétiques, non. Je crois à la vie, le don de soi. Jai souligné cette phrase : « Tu te demandes comment, dans tes volontés dernières, tracer la spirale de la joie. » (p. 88)

La dimension poétique

Il y a des passages qui sont difficiles. Je pense à ceci : « Tu croyais sans croire. Tu priais sans prier. Tu chantais la folie de vivre. Tu étais entrée dans la communauté des femmes qui, depuis le premier verger, avaient croqué dans la pomme afin de résister à la disparition. » (p. 112). Vous le dites : la joie nest pas un Éden (Idem). Il y a eu le combat des femmes, le combat des gays, le mutisme de lenfance, ladolescence sans repère. On pourrait évoquer langle essentiellement formel, et juger de la valeur subversive du langage. Le jugement ou l’étoile. (p.114)

Il faut voir la dimension poétique au sens large : les femmes, à travers le temps, les rêves et la Lumière. Lautrice fait un travail remarquable, presque ésotérique. Elle citera Une robe de lumière dAnne Hébert, évoquant du même coup le mystère de la foi à la toute fin du livre. Nous possédons tous plus ou moins une volonté qui provoque en nous ces mouvements capables de créer notre propre vie, notre propre joie.

La nuit du 28 octobre

Durant un moment dinsomnie, je relie ce passage souligné en rouge :  » Tu auras repris ta liberté. Tu confondras devoir, joie et destin. » (p. 116) Les amalgames arrivent. Je pense à Denise Desautels, çme paraît logique. Vos destinées. La formule poétique qui a du sens. Le questionnement perpétuel, le désenchantement, Propos contre propos dans la pénombre. (3) Je cite Desautels :  « Où se trouve le haut. Le bas. On a beau faire attention, en vérité des fois tout est renversé. Même les bords. Le cœur. Même la joie a saveur de naufrage. »  (4).

Écrire dans le pur effet de limage analogique. Cest un travail d’écriture remarquable, je le répète. Cest le cœur dune femme, dans sa solitude, dans sa poésie généalogique, cherchant sans cesse cette joie dans une continuité fusionnelle qui lui est propre. On passe de lorageux au lumineux comme un frôlement sur l’âme. Cest un livre que je porte comme un tablier dor, (5) un guide damour et de prévention pour lavenir de nos enfants.

Notes
1. Entrevue Louise Dupré,  18 novembre 2015, You Tube , Mata Hari.
2. Philippe Haeck, Pourquoi lis-tu au milieu de la nuit. P. 47. Lhexagone.
3. Marie Uguay, PoèmesP. 156. Boréal Compact.
4. Denise Desautels, Langle noir de la joie, P. 167. NRF Gallimard 2022.
5. Saint-denys- Garneau, Regards et jeux dans lespace.

Boréal Compact.

Louise Dupré, Exercices de joieNoroît 2022.

JGA

Ricardo Langlois

Ricardo Langlois a été animateur, journaliste à la pige et chroniqueur pour Famillerock.com