Nora Atalla, prix de poésie à Dakar

Le Prix international de poésie Annette Mbaye d’Ernevllle attribué à la poète québécoise Nora Atalla

Le 1er juillet 2022, au cours d’une cérémonie officielle au Musée de la femme Henriette Bathily clôturant le premier Festival international de littérature de Dakar (FILID) au Sénégal, le Prix international de poésie Annette Mbaye d’Ernevllle, doté d’une bourse de 1 500 000 FCFA (3000 $CA), a été attribué à la poète québécoise Nora Atalla pour son recueil intitulé La révolte des pierres.

« C’est à l’unanimité que les membres du jury du Prix Annette Mbaye d’Erneville ont attribué le prix de cette première édition à Nora Atalla pour La révolte des pierres paru en 2022 aux Écrits des Forges. Ce Prix, du nom d’une journaliste et poète féministe pionnière du Sénégal, vise à encourager une plus grande reconnaissance internationale aux femmes poètes dans la Francophonie. Les membres du jury ont reconnu en La révolte des pierres une œuvre marquante d’une profonde originalité, mettant en jeu une multiplicité de points de vue notamment celui des femmes qui ont une importante lutte à mener », a déclaré à la cérémonie de remise la présidente du jury, la poète Isabelle Courteau (Québec). Deux autres femmes formaient le jury avec Mme Courteau, Atoumata Keita (Mali) et Sokhna Benga (Sénégal).

Native du Caire, d’origine gréco-libanaise et franco-géorgienne, Nora Atalla vit au Québec depuis l’enfance. Passionnée de voyages, elle a arpenté de nombreux pays cherchant à comprendre le monde et les êtres, s’inspirant de ses dépaysements; elle a passé quelques années ici et là sur le globe, et c’est dans la ville de Québec qu’elle vit actuellement. Ses voyages et son œuvre poétique sont deux thèmes indissociables. Elle s’intéresse à la condition humaine; c’est le cœur de son travail.

Auteure de neuf recueils de poèmes, d’un recueil de contes et nouvelles et de deux romans, entre autres récompenses et nominations, Nora Atalla a été finaliste du Prix francophone international 2021 du Festival de poésie de Montréal (Morts, debout!) et du prix de poésie Alain-Grandbois 2014 (Hommes de sable), tous deux également publiés aux Écrits des Forges. Ses textes ont paru dans près d’une cinquantaine d’anthologies et revues littéraires au Québec et à l’étranger, et ont été traduits en plusieurs langues. Très engagée dans le milieu littéraire, porte-parole de poètes et d’écrivains québécois et canadiens francophones partout où elle se trouve, elle anime des ateliers auprès des jeunes et fait du mentorat auprès des écrivains en émergence. Elle a été poète en résidence en 2019 au Mexique, bourse octroyée par le Conseil des arts du Canada, et en 2022 à Paris, résidence décernée par le Conseil des arts et des lettres du Québec. La révolte des pierres est son sixième titre aux Écrits des Forges.

JGALe Pois Penché