Patrice Desbiens, 60 poèmes

Patrice Desbiens, cest le poète du réalisme et de la dérision. Cest comme lami Jacques Prévert pour moi. Cest la jeunesse éternelle. La dernière fois que je lai croisé (en 2018) il était malade.  Les poètes sont intenses. On boit. On fume. On cherche le vaisseau dor. Nous sommes toujours dans la fleur de l’âge.
Un vieux hippie

Jai pensé à limage du vieux hippie. Poète de la vraie vie, il écrit comme un enfant dans son cahier d’écolier. Cest un révolutionnaire à sa manière. Un poète qui observe notre monde égocentrique. Il a quelque chose comme un petit garçon amoureux de la vie selon moi. Il nexiste pas de grandes vérités. 60 poèmes. 60 petits récitsIl y a plein de petits bijoux. Prendre le temps daimer la vie malgré tout. Écrire avec des ratures, des poèmes en temps réel.

Ses yeux souvrent

Comme des cartons

Dallumettes

Sous la lune

Pleine de bleus

Je tourne sur le feu

De ses yeux, (4e poème)

Les feuilles dautomne et

Un petit vent qui sourit

Et montre ses dents. (8e poème, extrait)

Cest doux. Ce sont des cadeaux de la vie qui entrent par des portes étroites. Lespace du cœur est si grand ouvert. Jadore lire ce recueil intitulé 60 poèmes. Cest lhumilité du poète aux confins de l’été. À chaque lecture, il y a un buisson de sourires. Un monde de douceur. Le pain du vent soffre à nous. Il joue de la batterie, Monsieur Desbiens, cest un percussionniste dans la vraie vie.

Je drumme sur le bord de la table

Je me drumme jusquen dessous de la table

Je déboule les escaliers jusquau macadam. (16e poème)

Ces mots que je martèle de cent mille façons et lus à voix haute. Je suis le gars qui joue de la batterie dans la cuisine. Jaime limage. Ce face-à-face inédit avec la fluidité des mots simples. On le comparait à un genre de poète beat aux tournures maladroites. (1) 

À la manière de Kerouac

Cest déguster la lumière. Hors de vous. Hors de tout. Cest une lecture douce dun homme qui jouit de lintimité de la vie. Cest un clin d’œil à Prévert (Paroles).

Le poète traversait la rue

Avec un poème dans la tête

Quand la voiture la frappé

Le poème sest envolé de sa tête

Comme un oiseau de son arbre. (extrait poème 18)

Écrire à cause de la Réalité suprême et du temps et lEntière absence du temps(2)  Ce désir de pureté, dinnocence, les vertus de lamour. Errer par le don de l’écriture. Ses poèmes sont écrits à la machine à écrire. Un choix personnel (même dans le livre ). Il a sa propre technique. Cest un être qui parle de la Vie dans linachèvement. Il voit tout avec les yeux du cœur (Gerry Boulet).

Encore beau le ciel

Qui s’étend au-dessus

De la ville et nous qui

Ne voyons toujours rien . (30e poème).

Jai pensé à José Acquelin. Son livre met à jour le sous-ciel de nos vies, voilà la vérité qui annule nos vérités.  (3) Cet univers intimiste du poète est une expérience surnaturelle pour moi. Lextase serait-elle dans le quotidien?

Notes
1. Erudit.org, Patrice Desbiens, Consécration et éthique la pauvreté.
2. Jack Kerouac, Mexico City Blues. NRF Gallimard, Réédition. P. 44
3. José Acquelin, Paradoxes de la fragilité. Québec Amérique 2008. Édition épuisée.

Patrice Desbiens, 60 poèmesLoie de Cravan, 2021.

Patrice Desbiens est né en 1948 à Timmins en Ontario. Après quelques années d’études secondaires au Collège du Sacré-Cœur et au Timmins High Vocational School, il délaisse les bancs d’école et quitte sa ville natale pour suivre sa voie poétique. Son premier recueil (Cimetières de l’œil, 1972) est publié à compte dauteur grâce à lappui dun professeur de littérature. Desbiens est ensuite rédacteur à LExpress de Toronto pendant un an et il collabore à plusieurs journaux et revues : Estuaire, Exit, Le Sabord, Alive Press, Poetry Toronto Newsletter, La Souche, etc. Parallèlement à de nombreuses participations dans les festivals de poésie, Desbiens se produit aussi sur la scène musicale aux côtés de René Lussier dans la tournée du Trésor de la langue. Lamitié entre ces deux musiciens (Desbiens est aussi percussionniste) permet la création de deux albums où se rejoignent la musique et la poésie (Patrice Desbiens et les Moyens du Bord, 1999; Grosse guitare rouge, 2004).

Desbiens est parmi les cinq finalistes pour le prix du Gouverneur général en 1985 pour son recueil Dans laprès-midi cardiaque. Il reçoit la même année le Prix du Nouvel-Ontario pour lensemble de son œuvre et pour sa contribution à la culture franco-ontarienne. Le recueil Un pépin de pomme sur un poêle à bois lui vaut le Prix Champlain en 1997 tandis que La fissure de la fiction est récompensé par le Prix de poésie St-Sulpice / Estuaire en 1998. Le documentaire réalisé par Valmont Jobin sur Patrice Desbiens (Mon pays,ONF, 1991) remporte le Prix du meilleur témoignage au dixième festival du film sur lart. (Source Babelio).

JGA

Ricardo Langlois

Chroniqueur musical pour Pop Rock, écrivain et poète.