//Un auteur jeune. Une âme d’un autre temps.

Un auteur jeune. Une âme d’un autre temps.

Marie Desjardins

Marie Desjardins, LaMetropole.Com

Méprise de Blanche Morel est un choc. La folie nous guette tous, du moins un dérapage de l’esprit. Tout au long de ces neuf nouvelles, c’est ce thème dont traite cette jeune femme écrivaindans une langue délicieusement ciselée et poétique. Chaque histoire est envoûtante, convoquant le lecteur aux sombres couches de la psyché – cette victime des circonstances. Abandon, trahison, abus, malédiction. La schizophrénie habite insidieusement la maison d’une famille heureuse, un être qui avait tout se retrouve à la rue, une femme s’est donnée à un tyran de l’esprit, chaque fois Blanche Morel joue juste, décrivant avec une étonnante pénétration les chemins sinueux des dérangements de la pensée humaine, ou encore la fascination des dérives.

On est chez Edgar Allan Poe, on s’arrête chez Guy de Maupassant, on croise Richard Yates et pourtant, c’est Blanche Morel, dans ces écrits de jeunesse, ainsi le précise le sous-titre, qui a construit en neuf textes aussi éclectiques que ciblés, cette scène envahie de personnages captifs de leur souffrance.  Le véritable succès de l’auteur est d’avoir su rendre passionnant ce florilège. Il aurait pu être noir et déprimant – négatif – mais au contraire il a cette beauté de la vérité qu’on attribue, par exemple, aux tableaux de Brueghel.

Vivre – de l’intérieur – la solitude, la différence, la marginalité, le rejet, la perte de la réalité, la démence… Autant de thèmes d’une actualité criante, servi par une écriture en apparence classique, accessible, mais dont les accents baroques donnent le frisson.  « S’il fallait retenir une maxime de cette lecture, précise Blanche Morel, ce serait celle-ci : l’homme fou est homme avant d’être fou. »

Un récit d’une grande humanité. 

Un auteur jeune. Une âme d’un autre temps.

Méprise de Blanche Morel aux Éditions Baudelaire.

Auteur de romans, d’essais et de biographies, Marie Desjardins, née à Montréal, vient de faire paraître AMBASSADOR HOTEL, aux éditions du CRAM. Elle a enseigné la littérature à l’Université McGill et publié de nombreux portraits dans des magazines.

Partagez par courriel