Giovany Arteaga, Festival nuits d’Afrique 2022

Du 12 au 24 juillet 2022, le Festival international nuits d’Afrique 2022 offre de nombreux spectacles gratuits en plein air et en salle.  Festival festif, généreux en rythmes et en couleurs, le Festival international nuit d’Afrique 2022 sait capter la joie de vivre des Montréalais et les plaisirs de la belle saison.

Samedi le 16 juillet 2022 au Club Balattou, Giovany Arteaga et ses excellents musiciens, dont Alex Belgrade à la contrebasse électrique, ont endiablé le Balattou des rythmes cubains.  Giovany Arteaga, virtuose, ses multiples saxos et sa flûte traversière au son exceptionnel, connaît une carrière d’exception. Giovany Arteaga a travaillé avec Omara Portuondo du Buena Vista Social Club, The Cuban All-Stars et Nathalie Choquette.  Arteaga déploie une profusion de rythmes afro-cubains appuyés d’enlevantes improvisations aux consonances jazz contemporain, R&B et Soul, digne des meilleurs clubs de La Havane.

Le Festival international nuits d’Afrique offre des rencontres avec d’excellents musiciens des quatre coins du monde.  Notamment, au cours des prochains jours :  En salle jusqu’au 24 juillet 2022 : Moktar Gania & Gnawa Soul, Maroc ; Ndaka yo Wiñi, Angola ; Veeby, Cameroun ; Delphine Mounkoro, Mali ; Fabiana Cozza, Brésil; Momo Soro & Jazz’Wa, Côte d’Ivoire ; Kizaba, RD Congo ; Dicko Fils, Burkina Faso ; Poirier, Québec ; Aboulaye Koné, Côte d’Ivoire et Akawui, Chili.  Des nombreux spectacles gratuits en plein air, ne manquez pas, du 19 au 24 juillet 2022 : Wesli, Haïti ; Afrique en cirque avec Kalabanté ; Syroko, Algérie ; Chico Garcia, Mexique ; Degg J Force 3, Guinée et Yemi Alade, Nigéria.   L’ensemble de la programmation est accessible sur le Web : Festival international nuits d’Afrique : https://www.festivalnuitsdafrique.com/

JGALe Pluvier

Alain Clavet

Carrière à Patrimoine canadien, au Commissariat aux langues officielles et aux Archives et Bibliothèque Canada. Conférencier à l'UNESCO-Paris, à l'Internet Society à Washington, à l'Université de la Sorbonne à Paris et à l'Internet Society au Japon. Maîtrise de l'École nationale d'administration publique et M.A en histoire canadienne de l'Université de Sherbrooke.