Hommage à John Mc Gale d’Offenbach

Hommage à John Mc Gale dOffenbach. Par Ricardo Langlois

Si vous me demandez ce que je retiens de mes années de journaliste rock, à 25 ans, se retrouver avec Offenbach, Marjo, Voivod, Metallica, ça change votre façon de voir le monde. Je les ai suivis dans leurs loges, dans des répétitionsLa musique ma tout donné. Jai beaucoup écrit sur eux. Écrire un texte à la dactylo, à 2 heures du matin. Javais cette énergie. C’était ma raison de vivre. Jai aimé Offenbach dès mon adolescence. Même si Harmonium est (était) mon groupe préféré.

La dernière fois

John Mc Gale, on sest revu à l’été 2020, en pleine pandémie avec nos masques. Jai eu le temps de lui dire à quel point je lai aimé sur scène, jouer comme un maître. Tu étais un dieu pour moi, tu étais le plus beau guitariste du Québec. Jai trippé sur toi, si tu vois ce que je veux dire ! Il a esquissé un sourire. Il était content de mon franc-parler. Je lui ai donné mon recueil de poésie, Septième Ciel. Je lai regardé le feuilleter, puis sarrêter sur le poème de la page 37, quil ma alors lu :

Cest en toi que toute musique est oiseau

Personne nest maître de la Lumière.

Un reste de splendeur dans un cerveau denfant

Je lui ai dit : attendsmoi, je reviens. Je suis parti vite. Je suis sorti du café avec les larmes aux yeux. Si vous me demandez ce que je pense de cet homme si humble, si doux, avec un sourire spontané, je vous dirais que cest un ange. Depuis lannonce de sa mort, le 31 octobre 2022, je suis tombé. Les murs de mon âme se sont effondrés. Jai prié pour mon idole. Jai allumé des petits lampions toute la soirée. Je suis convaincu que tu es parti rejoindre Gerry Boulet qui te considérait comme son fils spirituel. La foudre qui tombe et qui retombe. Jai écouté le dernier show dOffenbach au Forum. Ta mort dans un accident de voiture est inexplicable. Cest quelque part injuste.

Crédit photo : Linda Boucher

Jai retranscrit le message de Laurence Jalbert : « Bon voyage, John Mc Gale. Toi, le sourire, le gentleman, le grand guitariste. Je suis si triste. Je tiens à rendre hommage à ton authenticité et à ce que tu laisses à la musique québécoise. »

Notes biographiques


Aidé par le parolier Pierre Huet, collaborateur de Beau Dommage qui compose huit des dix chansons, le disque Traversion dOffenbach est sorti en 1979. Grâce à des pièces telles que Ayoye, dont les paroles sont d’André St-Denis, Je chante comme un coyote, Deux autres bières et Mes blues passent pu dans porte chantée par Breen Lebœuf, le groupe atteint la consécration du public et de lindustrie musicale, remportant le Félix de lalbum rock de lannée au premier gala de lADISQ. Pour la première fois depuis le départ de Harel, le groupe comporte deux chanteurs avec la présence de Breen LeBoeuf.

Cette même année, ayant rencontré Vic Vogel et son groupe lors de lenregistrement de Traversion, le groupe et Vogel concoctent un projet jazz/rock nommé Offenbach En Fusion. Il est enregistré en spectacle les 30 et 31 mars 1979, au théâtre Saint-Denis. Il deviendra le premier disque dor du groupe. Bob Harrisson remplace Lavoie à la batterie. Offenbach devient, le 3 avril 1980, le premier groupe québécois à se produire au célèbre Forum de Montréal devant une foule de 10 000 personnes. Suit une tournée en France et un spectacle à la Place des Nations de Montréal avec Chuck Berry. Depuis son arrivée dans le groupe, John McGale simpose peu à peu en tant que compositeur. Lalbum Rock Bottom, deuxième album anglophone du groupe, voit le jour. Sorti simultanément en France et au Québec, cet album passera complètement inaperçu.

Malgré cet échec, McGale ne savoue pas vaincu et reprend l’écriture, seul ou en compagnie de Breen LeBoeuf. Il compose la musique de cinq des dix chansons du nouvel album Coup de foudre, qui sortira en 1981. Enregistré dans un édifice désaffecté afin dobtenir un son « live », cet album est bien reçu par la critique musicale. Malgré le peu de succès radiophonique, il connaît du succès auprès des admirateurs du groupe. Comme à chaque nouvel album, le groupe part en tournée à travers le Québec, cette fois-ci en compagnie de Garolou et de Zachary Richard. La tournée se terminera le 4 juin, au Forum, en compagnie de Joe Cocker.

Lannée 1982 amène son lot de changements pour le groupe : le remplacement de leur gérant et le recrutement de Pat Martel comme batteur. À la fin de cette même année, Offenbach se retrouve à Québec pour créer un nouveau disque. Lenregistrement deviendra un marathon de 22 jours et le disque s’intitulera « Tonnedebrick ». John McGale compose huit des dix chansons, tandis que Gerry Boulet, ayant la tête à un album solo, nen compose quune. Malgré des ventes décevantes, le groupe se retrouve encore une fois sur la route, en compagnie de Plume Latraverse. La tournée se termine le 17 septembre 1983 par lenregistrement, au Forum de Montréal, de lalbum en spectacle À fond d’train.

Au cours de 1984, Gerry Boulet sort son premier album solo, « Presque 40 ans de blues », et Offenbach est plus ou moins mort. Le groupe entre toutefois au Studio Multisons en 1985 pour enregistrer ce qui deviendra leur dernier album original « Rockorama ». En collaboration avec Michel Rivard, lalbum contiendra quelques succès dont Seulement qu’une aventure et La louve.

Après la tournée la plus courte de leur histoire, seulement deux spectacles (un à Québec et lautre à Montréal), Offenbach donne son spectacle dadieu le 1er novembre au Forum. On enregistre l’album « Le dernier show [archive] » devant une foule en délire lors de cet ultime spectacle. Ce dernier opus permettra au groupe dobtenir un autre Félix pour le « Spectacle rock de lannée ». Un DVD de ce spectacle sera disponible quelques années plus tard dans le coffret « L’Ultime Offenbach [archive] » (2 CD + 1 DVD [L’intégrale du dernier show d’Offenbach au Forum le 1er novembre 1985].

Notes

Un gros merci à Famille Rock et à Marie-Cécile Bacquaert, ma grande amie poète qui habite en Europe et qui travaille à lInstitut Médicopédagogique qui ma aidé pour les notes biographiques.

Las OlasJGA

Ricardo Langlois

Ricardo Langlois a été animateur, journaliste à la pige et chroniqueur pour Famillerock.com