//Meklit au Festival international Nuits d’Afrique

Meklit au Festival international Nuits d’Afrique

Alain Clavet, LaMetropole.Com

Le Festival international Nuits d’Afrique est un rendez-vous incontournable afin de découvrir des noms, des rythmes, des musicalités et des couleurs de la diversité et de la richesse culturelles africaines.  Récemment au Théâtre Fairmont, une rencontre des plus chaleureuses avec des artistes du Bénin et de l’Éthiopie.  « Depuis 1987, les éditions du Festival International Nuits d’Afrique se suivent sans jamais se ressembler… Chacune d’elle avec son charme si attachant et si particulier. Demeurant à l’avant-plan de la promotion et de la créativité artistiques, le Festival International Nuits d’Afrique déploie chaque année un large éventail métissé de talents d’ici et de l’autre côté de l’océan, originaires d’Afrique, des Antilles et d’Amérique Latin.

Encourageant le meilleur des répertoires traditionnels et modernes, le Festival International Nuits d’Afrique a su conserver ce cachet authentique, cet esprit de grande famille et de fête magique, et surtout cette passion des belles musiques qui lui valent chaque été l’ovation d’un public fidèle et toujours grandissant. Chaque année, 13 jours parfumés aux délices épicés du Sud !… » (Extraits du site Web du Festival.).

Meklit.

« Née en Éthiopie au début des années 1980, Meklit Hadero grandit aux États-Unis, d’abord dans l’Iowa, puis à New York, et enfin en Floride. Un parcours dans une ambiance hétéroclite et forcément riche sur le plan artistique. Ses influences sont innombrables : jazz, soul, hip hop et rock mais aussi les musiques traditionnelles à la fois des États-Unis et de son Éthiopie natale. Parvenue à l’âge adulte, elle étudie les sciences politiques à l’université de Yale puis s’installe à San Francisco dont elle découvre rapidement la richesse artistique exceptionnelle. Elle se plonge corps et âme dans ce bouillon d’influences, un mélange qui a toujours dominé sa vie et qu’elle apprécie plus que tout. En 2007, elle enregistre Eight Songs, un premier disque qui n’est qu’une introduction de ses talents et qui lui permet de se lancer dans une carrière professionnelle musicale.

Ses morceaux sont le reflet de ses influences de jazz new-yorkais avec le folk ouest-américain, saupoudrées de sons et de rythmes d’Afrique de l’est. Le tout est lié par sa voix captivante et son énergie profonde. Suivront les albums Meklit & Quinn en 2012 et We Are Alive en 2014, témoignant à quel point la jeune artiste est prolifique et sait se renouveler. Son tout nouvel album, When the People Move, the Music Moves Too, est sorti dans les bacs en juin 2017 et s’est retrouvé propulsé en haut des classements. Il est le fruit d’une collaboration au sommet avec le producteur Dan Wilson (qui a produit également John Legend, Adele, Taylor Swift, Dixie Chicks…) et a été enregistré entre Addis Abeba, Los Angeles, La Nouvelle-Orléans et San Francisco. » (Extraits du programme.)

Carine.

En première partie, le charme, les couleurs et les rythmes du Bénin avec Carine.  « Carine est une artiste d’origine Béninoise. Son intérêt pour la musique débute dès son jeune âge par le biais de ses parents et en particulier de sa mère. Son attachement pour la musique prend un tournant décisif en France où elle collabore avec plusieurs artistes émergents de la scène locale. À son arrivée au Québec, Carine collabore avec plusieurs artistes dont Ranee Lee ou encore Lorraine Klassen. Sa musique oscille entre la puissance du Gospel, la douceur du Jazz, l’ambiance chaleureuse Africaine et l’authenticité du Hip Hop. En 2018, Carine au Micro vient de sortir son nouvel album O La Si. Un disque de cinq chansons personnel et ensoleillé centré autour de thèmes amoureux, dont la traduction française signifie «Tu vas grandir». Un mantra à appliquer devant tous les événements douloureux qui l’ont façonnée.  Certain l’a compare même avec la grande Angélique Kidjo, rien de moins !  »  (Extraits du site Web du Festival.)

Meklit au Festival international Nuits d’Afrique.

http://www.meklithadero.com/

http://www.youtube.com/user/meklithadero/

Dans le contexte d'une carrière au gouvernement du Canada dans les secteurs de la francophonie, des langues officielles et de la culture, j'ai eu l'occasion de donner des conférences à l'UNESCO et l'Internet Society à Washington, à Paris et au Japon. Mes études m'ont aussi permis d'obtenir des maîtrises en administration publique et en histoire canadienne.

Partagez par courriel