Salif Keïta, le chêne de l’Afrique!

Salif Keïta, le chantre Malien, a inauguré la 33e édition du Festival international Nuits d’Afrique au MTelus.

Keïta c’est l’âme de l’Afrique.  Pleine voix, Salif Kaïta incarne la force et la résilience d’une Afrique qui s’affirme de plus en plus. Mama, guitare sur les genoux, est chantée avec finesse et maîtrise, un maître qui inspire le respect à une salle survoltée. Puis  M’bemba, rejoint par Mamadou Diabaté, jeune prodige de la kora.

Salif Keïta : « Merci ! Vous allez bien ? Ça va chauffer, là ! », avec Yamore, entonnée par les spectateurs sous le charme puis Laban plus intense. Après 50 ans de carrière, Salif Keïta affirme que cette tournée est la dernière.  C’est sûrement une fausse rumeur Salif Keïta est le chêne de l’Afrique!

JGA