Culture / Quoi faire cette semaine? / Myriam Lessard

Culture/Quoi faire cette semaine ? Par Myriam Lessard
Novembre est à nos pas, période où la nature se prépare à hiberner. Mais pour nous, c’est plutôt le temps de sortir et d’en profiter vivement avant que le froid nous incite à rester chez soi. C’est donc avec un très grand plaisir que je vous propose quelques sorties en ce début de novembre.

PERFORMANCE

Rebota rebota y en tu cara explota

Présenté en espagnol et catalan avec surtitres français et anglais

3, 4, 5 novembre 2022, 19 h 30

7 et 8 novembre 20 h

La Chapelle, Scènes Contemporaines

3700, rue Saint-Dominique, Montréal

Les artistes Agnés Mateus et Quim Tarrida vont tenter de nous secouer notre immobilité, notre silence et inaction face au drame qui se joue presqu’au quotidien dans notre société. Ce sont des milliers de femmes assassinées par un proche. En Espagne, deux femmes sont assassinées chaque semaine. C’est à partir de cette dramatique statistique que les deux artistes ont créé Rebota rebota y en tu cara explota (Ça rebondit, ça rebondit et ça t’éclate en pleine face) qui s’attaque non seulement aux féminicides mais tente de montrer les stéréotypes attribués aux rôles féminins tant au théâtre qu’au cinéma. Leur but : combattre notre indifférence et pousser un cri d’alarme. Car bien que l’on en parle dans les médias, pour chaque agression, combien d’agresseurs sont punis ? Et quels changements apportent nos gouvernements ? C’est pour tenter de changer les choses que cette performance est née. Agnés Mateus est seule en scène et subit les insultes que subissent les femmes, sur une musique techno. Avec rage, elle tentera de dénoncer, une dénonciation nécessaire et urgente dans le monde entier.

En savoir plus : lachapelle.org/fr/programmation/rebota-rebota-y-en-tu-cara-explota

Billeterie : 514-843-7738 billetterie@lachapelle.org

Crédit ; Tam Lan Truong

MUSIQUE

Requiem de Verdi

Par l’Orchestre Philharmonique et Chœur des Mélomanes (OPCM)

Dimanche 13 novembre 19 h 30

Maison symphonique

1600 Saint-Urbain, Montréal

Quel bonheur de retrouver l’OPCM, surtout avec la grande œuvre choisie pour débuter la saison. Comme premier concert, ce ne sera rien de moins que le Requiem de Verdi à la Maison symphonique. La soprano Aline Kutan, la mésosoprano Rose Naggar-Tremblay, le ténor Adam Luther et le baryton basse Vartan Gabrielian seront accompagnés de 100 choristes et de 70 musiciens sous la direction de Francis Choinière. Cette œuvre de Verdi est bouleversante et personne ne peut en ressortir sans avoir vécu de profondes émotions. Un concert à ne pas manquer.

Les billets sont offerts sur le site de la Place des arts, au 514 842-2112 ou au 1

866 842-2112.

Crédit : Emmanuel Buriel

CIRQUE

Muse par Flip Fabrique

3 au 13 novembre 2022

TOHU

Si vous êtes amateur comme moi de Flip Fabrique, vous serez heureux d’apprendre qu’ils seront de retour sur la scène de la TOHU. Dans leur spectacle Muse, les septs acrobates s’amusent avec les stéréotypes féminin et masculin. Le code des genres étant d’actualité, Muse mettra en scène des femmes puissantes et des hommes gracieux. La mise en scène est de Sophie Thibeault et Maxime Robin sous la direction artistique de Bruno Gagnon. J’aime cette troupe qui nous présente le meilleur du cirque avec des acrobaties, du trapèze, de la jonglerie et le fameux trampoline de FLIP Fabrique. Sans oublier… la musique créée par Millimetrik.

Billeterie : www.tohu.ca

Crédit : Evenko

SPORTS

NCAA

25 au 27 novembre

Place Bell, Laval

Pour la première fois au Québec, 6 équipes de basketball de la Division 1 de la NCAA s’affronteront ce mois-ci dans le cadre de l’édition inaugurale de la Classique du Nord, un événement multitournoie. Cet événement regroupe l’élite des talents émergents destinée à possiblement jouer pour la NBA et qui fait actuellement partie de certains des programmes de basketball les plus forts de la NCAA. En y assistant, vous pouvez vous attendre à du jeu intense, ingénieux et spectaculaire associé au basketball universitaire. Ce sera la seule fois où les fans de basketball de l’est du continent pourront les voir s’affronter. Durant les trois jours, il y aura trois matchs présentés quotidiennement. À quelques heures du début de la saison de la NBA, la fièvre du basketball s’est emparée du Québec, venez vivre cet engouement le temps d’un week-end !  

Informations sur les billets et l’horaire 

Des places réservées et des billets en admission générale sont disponibles. Au prix de 20 $ (plus taxes), les billets en admission générale sont très abordables et permettent d’assister à une journée complète de jeu incluant trois matchs de la NCAA.

Horaire des matchs 

Vendredi 25 novembre et samedi 26 novembre : 14 h/16 h   30/19 h

Dimanche 27 novembre : 11 h/13 h   30/16  h

Billets : www.evenko.ca

Credit : Mathieu Deshayes

CONCERT APÉRO

Mosaïques hongroises 

Jeudi 17 novembre

Salle Joseph-Rouleau, Jeunesses musicales

305, avenue du Mont-Royal Est

Pour avoir par le passé, assisté aux concerts apéros, je peux vous dire que c’est absolument un événement à ne pas manquer. En tout, cinq concerts apéros durant la prochaine saison. Vous aurez l’occasion de prendre un verre avant d’entendre les meilleurs musiciens et musiciennes de la relève qui joueront un programme commenté de soixante à soixante-quinze minutes sans entracte. L’artiste en résidence pour cet automne est la pianiste Meagan Milatz. Pour le concert du 17 novembre prochain, vous pourrez l’entendre avec le violoniste Andrew Wan et le clarinettiste Todd Cope. Ils nous invitent à découvrir le paysage musical de la Hongrie ;

Détails et billets : jmcanada.ca

https://www.youtube.com/c/jeunessesmusicalescanada

​​Crédit : Diane Arbus (1923-1971) Portoricaine avec un grain de beauté. N.Y.C., 1965, épreuve à la gélatine argentique ; tirée par Neil Selkirk, feuille: 50,8 x 40,6 cm. Musée des beaux-arts de l’Ontario, don de Phil Lind, 2016. Copyright © Estate of Diane Arbus

PHOTO

Diane Arbus : Photographies, 1956-1971

Jusqu’au 29 janvier 2023

Musée des beaux-arts de Montréal

Quiconque s’intéresse à la photo ne reste pas indifférent devant le travail de la photographe américaine, Diane Arbus. Celle qui, par ses magnifiques photographies en noir et blanc a révolutionné l’art du portrait par son style et la variété de ses sujets (dont des couples, enfants, nudistes, familles, artistes de cirques), la plupart de ses clichés furent pris à New York et ses banlieues. Le MBAM nous présente une merveilleuse exposition : Diane Arbus : Photographies, 1956-1971 qui regroupe 90 photographies parmi 522 épreuves à la gélatine argentique acquise par le Musée des beaux-arts de l’Ontario en 2017 avec en extra une épreuve tirée de la collection permanente du musée des beaux-arts de Montréal. Des citations de l’artiste nous permettent de mieux comprendre ses choix, intentions et difficultés techniques. On peut découvrir l’évolution de l’artiste sur quinze années ! Au moment de son suicide en 1971, Arbus est déjà une légende parmi les photographes de métier, elle s’est mérité une place parmi les artistes les plus influents du XXe siècle.
 
En savoir plus.

Photo principale : Crédit photo : Quim Tarrida

JGALas Olas