//J-F Fabiano, un tournant, l’album Transit.

J-F Fabiano, un tournant, l’album Transit.

Alain Clavet

Alain Clavet,  La Métropole.

L’auteur-interprète-compositeur, réalisateur et multi-instrumentiste, Jean-François Fabiano a lancé son nouvel album de chansons originales, Transit, au Lion d’Or le 18 mai dernier.  Produit dans les Studios Piccolo, ce disque représente une étape importante dans la longue carrière de Fabiano.   « Composé de jeunes musiciens de talents ainsi que de professionnels aguerris de la scène internationale, cet album représente un nouveau courant musical qui fusionne les racines afro-américaines (Folk-Blues), sur des rythmes Caribéens (Biguine- Reggae) remixés dans l’effervescence d’un univers multiculturel.  » (Extrait du web)

Cet album a été enregistré grâce à  l’équipe de Dominique Messier (batteur de Céline Dion), ainsi qu’avec la collaboration de Kazo Soudin (La Compagnie Créole), Ron Di Lauro (Hommage à Miles Davis), Janis Thompson (Céline Dion), Nadia Theobal (Corneille) et Victor Charlebois, homme d’affaires et fils de Robert Charlebois. (Extrait du communiqué de presse).

Né à Paris, d’origine franco-italo-guadeloupéenne, Jean-François FABIANO grandit dans un contexte familial axé sur la musique et culturellement très diversifié. Son père Yvan FABIANO est chef d’orchestre/percussionniste à la télévision française, ainsi que pour de grands artistes tels Henri Salvador, Sydney Bechet et Dalida. (Extrait du du Web.)

Excellent musicien, bien connu de la communauté artistique de Montréal, Fabiano a agit à titre de directeur musical de Robert Charlebois et collaborateur d’artistes de renom, tels que Ginette Reno et Nanette Workman.  Les rythmes envoûtants de la Guadeloupe seront vous séduire dans Transit.  La chanson Je m’ennuie de l’amour, composée à la mémoire de Teri Lee-Fabiano, est particulièrement réussie et touchante.

Transit sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=joqAZqoCE4Q&t=28s

J-F Fabiano, un tournant, l’album Transit.

Dans le contexte d'une carrière au gouvernement du Canada dans les secteurs de la francophonie, des langues officielles et de la culture, j'ai eu l'occasion de donner des conférences à l'UNESCO et l'Internet Society à Washington, à Paris et au Japon. Mes études m'ont aussi permis d'obtenir des maîtrises en administration publique et en histoire canadienne.

Partagez par courriel