L’histoire du Bitcoin

Quelles sont les grandes dates dans l’histoire du développement du Bitcoin. Si les cryptomonnaies ne sont plus une nouveauté dans le système monétaire moderne, le Bitcoin mérite tous les lauriers. Première devise cryptographique à être officiellement mise en ligne, le Bitcoin n’a pas perdu, plus de dix ans plus tard, ses lettres de noblesse. Dans le présent article, vous découvrirez quelques dates clés dans l’histoire de la cryptomonnaie la plus populaire.
1998 : l’année de la publication des premiers projets de monnaie virtuelle

Si les cryptomonnaies n’ont fait leurs véritables apparitions qu’en 2009 sur le web, les idées de monnaies décentralisées accessibles via internet remontent à plus d’une décennie en 2022. En effet, l’ingénieur informatique Wei Dei soulignait dans un article publié en 1998 son ambition de créer une monnaie virtuelle utilisable pour des transactions en ligne. Il avait dénommé ce projet « B-money ».  La même année, Nick Szabo, un pionnier de la technologie de la blockchain avait lui aussi développé un projet de mise en circulation d’une devise numérique révolutionnaire. Ce dernier projetait notamment de créer son projet baptisé « Bit Gold » à partir des insuffisances du système monétaire traditionnel. Par exemple, la monnaie qu’il envisageait de créer n’aurait aucun besoin de métal pour créer les coins. Aussi, serait-elle indépendante de toute banque centrale et permettrait des transactions de pair-à-pair. Mais aucun de ses deux projets ne franchira l’étape théorique. Il faudra ainsi attendre encore une dizaine d’années pour voir la naissance de la première devise cryptographique : le Bitcoin. Une monnaie qui s’inspirera des théories des deux premiers projets émit en 1998.

18 août 2008 : la date de la réservation du nom de domaine bitcoin.org

Si aujourd’hui il est possible de trader du Bitcoin en toute sécurité via les plateformes de trading comme bitcoin 360 ai, le premier site à avoir hébergé des contenus liés à cette devise remonte en 2008. En effet, la date du 18 août 2008 est considérée comme celle de la pose de la première pierre du Bitcoin. Via AnonymousSpeech, une plateforme numérique permettant de réaliser des transactions sous anonymat, quelqu’un a réservé le nom de domaine bitcoin.org.

31 octobre 2008 : date de la publication du « Livre blanc » du Bitcoin

Le « White paper » est considéré comme l’acte officiel qui annonce la naissance d’une cryptomonnaie. Le 31 octobre 2008, un dénommé Satoshi Nakamoto publia, dans une liste de diffusion d’emails réservée aux cypherpunks, un message dans lequel il écrivit : « Je travaille sur un nouveau système de monnaie électronique entièrement pair à pair, sans tiers de confiance. » Dans la suite de ce message, les lecteurs pouvaient trouver un lien orientant vers le livre blanc du projet Bitcoin sur le site Bitcoin.org.

9 novembre 2008 : date de l’apparition de l’expression « Blockchain »

À partir de la date de publication du livre blanc du Bitcoin, de nombreuses personnes se sont intéressées au projet. Celles-ci sont alors entrées en contact avec Satoshi grâce à des correspondances cryptées. L’une des personnes intéressées qui échangeaient avec lui était Hal Finney, l’un des cryptographes qui ont développé le PGP, célèbre logiciel de chiffrement de courrier électronique. C’est ce cryptographe qui employa le 9 novembre le mot « Blockchain » pour désigner le registre de distribution qui est au cœur du Bitcoin. Avant cette expression, Satoshi utilisait l’expression « Serveur d’horodatage ».

3 janvier 2009 : date de la création des premiers bitcoins

Le Bitcoin est officiellement lancé le 9 janvier 2009 avec la mise en ligne de son premier bloc de blockchainCelui-ci est appelé « bloc genesis ». Le bloc était suivi d’un message du quotidien The Times disant ceci : « Le chancelier est sur le point de renflouer les banques pour la seconde fois ». Un titre paru dans la journée du 9 janvier 2009.

5 octobre 2009 : date de la première estimation de la valeur du Bitcoin

Le 5 octobre 2009, l’unité du Bitcoin est estimée à 0,001 dollar. Cette estimation prend en compte le coût de l’électricité nécessaire pour miner le Bitcoin. Plus tard, cette devise a connu plusieurs évolutions. 

N. B. Cet article vise à informer et ne représente d’aucune façon des recommandations d’investissements.

JGAMains Libres