//Des anti-masques dénoncent les médias

Des anti-masques dénoncent les médias

Bernard Gauthier
Samedi dernier, le groupe anti-masque de Jonathan Blanchette s’est regroupé sur le terrain de stationnement d’un centre commercial à Salaberry et a diffusé les retrouvailles des membres dans un cadre festif sur Facebook en direct, tout en dénonçant la conduite de leurs voisins.

À lire les commentaires d’appuis, je savais bien que mon opinion ne correspondait pas du tout à leurs idéaux. Plusieurs millions de personnes sont décédées à la suite de la Covid19 à travers le monde et les gouvernements n’avaient pas le choix que d’imposer des mesures sanitaires pour protéger nos vies, notre économie et notre avenir.  De grands spécialistes tels des virologues, épidémiologistes, chercheurs se sont penchés sur cette question et ont pris les décisions qui s’imposaient. Aujourd’hui, Pfizer demande même l’autorisation à la US Food and Drug Administration (FDA) de mettre sur le marché une 3e dose de vaccination. Pourquoi ? Bien que rien ne soit confirmé, les chercheurs craignent que la 2e dose ne soit efficace que pour une durée de 8 à 12 mois.

Et puis, il y a le variant Lambda. Selon le Business Insider France, « le variant Lambda est porteur d’une combinaison inhabituelle de mutations susceptibles de modifier sa capacité à se transmettre ou à résister à la vaccination, a déclaré l’OMS. »  « Il présente un ensemble de mutations plutôt inhabituel, comparé à d’autres variants », a déclaré Jeff Barrett, directeur du Covid-19 Genomics Initiative au Wellcome Sanger Institute au Royaume-Uni, selon le Financial Times. Alors, j’ai décidé d’intervenir dans la discussion du groupe de Jonathan Blanchette en leur disant et je cite: Qui êtes-vous pour renier les victimes de la Covid ? Pauvres ignorants. Vous êtes dans le déni total. C’est évident.

Je m’attendais bien à recevoir une pluie d’insultes, il n’y a aucun moyen possible de discuter avec ces personnes, de leur faire entendre raison, sinon que de se faire invectiver par de pauvres gens qui réfutent la science, qui ne s’appuient que sur leurs idées préconçues, bref un déni total de la situation. C’est à croire que les gouvernements recherchent à créer des déficits, à priver la population de leurs droits. Je dirai aux anti-masques que votre liberté s’arrête là où la mienne commence, c’est-à-dire dans un rayon d’un mètre maintenant. Vous êtes peut-être porteur du virus, asymptomatique ou pas, personne ne le sait, et je ne suis pas intéressé d’apprendre que quelqu’un l’ait attrapé en raison de vos croyances mal fondées. Quant à moi, j’ai reçu mes deux doses et j’en suis bien fier. Je pourrai aller partout dans le monde, mais pas vous. Vous serez probablement refoulé à l’une des frontières ou avant même l’embarquement dans l’avion. C’est votre choix, c’est votre liberté et vous aurez à vivre avec les conséquences.

Pour terminer, voici quelques-uns des commentaires que j’ai reçus à la suite de mon intervention sur Facebook :

  • Bernard Gauthier  enferme-toi chez vous, mets ton masque pis calisse-nous patience. Fait un an qu’on s’enterre vivants pour les abrutis comme toi, là ça va faire.
  • enquêteur covid esti qu’est bonne celle là ! T’en a trouver combien de covider ?
  • quel covid innocent té pas encore allumé
  • pauvre toi on te donne toutes nos doses
  • Dubé dois être content de sa gang de mouton tu es protégé alors fou nous la paix…
  • Nous préférons célébrer la vie et les 98 % qui sont vivants. Ce qui n’empêche aucunement d’avoir de la compassion pour les victimes.
  • TVA poubelle, Radio-Canada dégoutant.
  • Bernard Gauthier Oui on plaint des gens comme toi qui croit tout le narratif populaire, on a de la compassion pour toi l’ami!!! Va en paix! On t’aime!
  • Crédit photo : courtoisie Le Soleil

Jonathan Blanchette, septembre 2020

Vidéo septembre 2020

 

Carnaval des couleursLe Pluvier

Journaliste en radio, télévision et dans plusieurs médias écrits depuis plus de 35 ans, Bernard Gauthier a été rédacteur en chef émérite au Magazine Circuit Industriel (MCI) après avoir occupé les fonctions de rédacteur en chef pendant plus de 10 ans. Chroniqueur touristique à ses heures, il publie un compte-rendu de ses voyages sur le site La Métropole. Bernard Gauthier a parcouru l’Europe, les États-Unis, le Canada, les Caraïbes et quelques pays en Amérique du Sud, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Scandinavie, en Russie et en Asie du Sud-Est dont l’Indonésie (Bali), Singapour et le Vietnam. En 2020, il a parcouru les Territoires du Nord-Ouest canadien jusqu'à Tuktoyaktuk, dernier village accessible par la route face à l'Océan Arctique.

Partagez par courriel