//Les urgences, sauve qui peut!

Les urgences, sauve qui peut!

La Métropole
François Legault doit siffler la récréation. Les urgences, dans les hôpitaux du Québec, désertes de médecins, débordent de malades!

Les coûts des soins médicaux augmentent sans cesse au Québec. Comment expliquer le fait que les services diminuent à la même vitesse ?  Le gouvernement Legault doit imposer la présence d’au moins trois médecins, 24 h par jour 7 jours par semaine, dans les urgences du Québec.  Présentement, les urgences débordent de malades qui attendent 15h et même 20 h avant de voir un médecin.  De plus, très peu d’urgences ont des bénévoles pour aider, si nécessaire, pour aller aux toilettes, apporter un verre d’eau, un sandwich et un mot de réconfort. C’est inhumain et inacceptable !

Les patients qui arrivent à l’urgence par ambulance sont vus en priorité par le médecin de garde. Donc, si par malheur vous êtes en train de saigner sur votre chaise et que des ambulances se présentent, les délais se prolongent.  Le gouvernement québécois doit imposer à la Corporation des médecins du Québec la présence d’au moins trois médecins aux urgences 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.  Les riches s’inscrivent aux cliniques privées pendant que les pauvres souffrent et payent de plus de plus, avec leurs taxes, des services qu’ils ne reçoivent pas.  Les médecins ont le privilège de salaires très élevés, payés par les fonds publics. Ces privilèges s’accompagnent de devoirs de services.

 

Le Pois PenchéMains Libres
Partagez par courriel