//Nemaska, Fitzgibbon laisse tomber les actionnaires

Nemaska, Fitzgibbon laisse tomber les actionnaires

Alain Clavet
Le ministre Fitzgibbon fait fuir des investisseurs pour acheter Nemaska à rabais et laisse tomber 25 000 famillles québécoises actionnaires

 « Le ministre Fitzgibbon et Investissement Québec étaient parties prenantes d’une offre et le ministre affirmait pourtant que Nemaska ne valait rien, que le lithium n’avait pas d’avenir, que Nemaska n’aurait jamais dû être à la bourse et qu’il ne mettrait jamais d’argent là-dedans. Manifestement, ces propos visaient à prendre le contrôle de la moitié des actifs de Nemaska en dépossédant les 25 000 familles québécoises qui ont soutenu la compagnie. » selon Alain Clavet, président du Regroupement des actionnaires de Nemaska. Rarement le cynisme atteint de telles proportions.

Le ministre Fitzgibbon a découragé les investisseurs. Six des sept offres qualifiées ont été abandonnées. L’offre d’Investissement Québec et de Pallinghurst pour acheter les actifs et démanteler Nemaska a terminé seule en fin de course. Les promesses sont trahies, les actionnaires québécois sont floués. Les actionnaires pourtant majoritaires et représentant collectivement environ 100 millions $, plus qu’investissement Québec, perdent tout mais de plus l’offre présentée refuse une participation aux actionnaires dans la “nouvelle Nemaska”.  L’offre annoncée donnera mauvaise réputation au Québec.  Les investisseurs refuseront de pareilles ingérences politiques.

Pierre Fitzgibbon s’est évertué à dénigrer Nemaska. Le ministre déclarait récemment : « Patente à gosses, arbre de Noël qui a disjoncté, patente qui ne marche pas, projet très, très mal ficelé. »  Autant de qualificatifs qui ont nui à la survie de l’entreprise. En fait, il a joué le rôle de fossoyeurs avec ses propos. Ironiquement, Investissement Québec s’engage maintenant à dépenser 300 millions $ de fonds publics supplémentaires.

Le stratagème était simple: dénigrer Nemaska pour faire fuir les autres investisseurs et l’obtenir à rabais! Monsieur le ministre, le gouvernement ne se gère pas comme ça. Le Regroupement des actionnaires de Nemaska étudie les divers recours pour répondre à cette injustice.

Regroupement des actionnaires de Nemaska

 Alain Clavet, président du conseil d’administration nmxinvestorsgroup@gmail.com (905) 367-8419

Site Web:

NMX

Le Pois Penché

Dans le contexte d'une carrière au gouvernement du Canada dans les secteurs de la francophonie, des langues officielles et de la culture, j'ai eu l'occasion de donner des conférences à l'UNESCO et l'Internet Society à Washington, à Paris et au Japon. Mes études m'ont aussi permis d'obtenir des maîtrises en administration publique et en histoire canadienne.

Partagez par courriel