//La Côte-Nord à Montréal en Lumière

La Côte-Nord à Montréal en Lumière

Michel Desforges
Un autre événement important et gourmand à la prochaine édition de Montréal en Lumière : La Côte-Nord comme région invitée.

La 20e édition de Montréal en lumière reçoit la région de la Côte-Nord pour une deuxième année consécutive, cette fois à titre de région vedette 2019. Véritable coup de cœur des festivaliers en 2018, la Côte-Nord s’invite à nouveau dans la métropole afin de faire découvrir plusieurs produits alimentaires nord-côtiers ainsi que son joyeux Festival des Hivernants de Sept-Îles.

Place aux producteurs nord-côtiers !

La Maison du Festival, sise au 305, rue Sainte-Catherine Ouest, se transformera durant quelques jours en authentique Quartier Gourmand où se côtoieront, dans La Galerie du 2e étage, plusieurs intervenants de l’industrie alimentaire québécoise qui présenteront une grande diversité de leurs spécialités gourmandes.

Après la venue de chefs nord-côtiers l’an dernier, place cette année aux producteurs de la Côte-Nord et à leurs produits uniques. Cinq entreprises seront présentes au tout début du festival, soit les 21 et 22 février de 17 h à 22 h ainsi que les 23 et 24 février de 14 h à 22 h :

Trésors des Bois : à Gallix, tout près de Sept-Îles, cette entreprise familiale fondée par Xavier Morinay cueille, transforme et commercialise des produits naturels de la région, tels des champignons, des plantes et des petits fruits. Il sera à Montréal avec quelques-uns de ses savoureux produits, dont la confiture de baies d’églantier et les compotes d’airelles et de chicoutai, que les visiteurs pourront déguster.

Poissonnerie Blanc-Sablon : fondée en 2001, la réputée poissonnerie de la Basse-Côte-Nord offre un large éventail de produits frais : morue, flétan, saumon, truite de mer, pétoncles, crabe, homard et capelan. L’entreprise sert de nombreux clients locaux, mais aussi ailleurs au Québec et jusqu’au Labrador. Deux produits, le pâté de foie de morue et son fameux saumon fumé, seront offerts en dégustation.

Ferme Manicougan : dans la municipalité de Pointe-Lebel, près de Baie-Comeau, cette entreprise agricole est le nouveau chef de file dans la production de la camerise. Ce petit fruit, relativement méconnu au Canada, présente un goût acidulé sucré unique, s’apparentant au cassis, au bleuet et à la framboise. La camerise se prête à merveille à toute une variété de préparations, de l’entrée au dessert. Durant le festival, la copropriétaire Julie Bérubé fera déguster plusieurs produits, dont la camerise congelée et la camerise déshydratée, la confiture et le jus de camerise, et le jus de pomme et Camerise.

Ferme maricole Purmer : sur l’île Grosse Boule, la plus vaste île de l’archipel des Sept-Îles, la ferme Purmer y jouit d’un droit acquis et peut y demeurer en raison de l’exploitation de sa ferme, où elle cultive des algues d’élevage laminaires sur filières, des moules et des pétoncles. La propriétaire, Sandra Blais, présentera, en salade et sous forme de chips, ses algues marines qui ont l’apparence d’une immense pâte à lasagne. De plus, ses pétoncles et ses algues seront cuisinés par la chef portugaise Helena Loureiro à son restaurant Portus 360, lors des deux soirées intitulées « Un tour des îles du Québec », les 25 et 26 février prochains.

Les Saveurs Boréales : située à Forestville, cette entreprise dirigée par Russel Tremblay se spécialise dans la récolte des produits nords-côtiers tels que la salicorne, la gomme et la poudre de sapin, le myrique baumier, le thé du Labrador et les champignons sauvages. Un thé de chaga, ce champignon qui pousse sur les bouleaux et les merisiers et reconnu comme étant un excellent antioxydant, pourra être dégusté sur place. De plus, les visiteurs en apprendront davantage sur le champignon crabe, à la couleur orangée et au goût de mer, ainsi que sur le poivre des dunes, au goût de sapinage.

De plus, dans le cadre de la nouvelle thématique des soupes du monde présentée à Montréal en lumière et en collaboration avec la Table bioalimentaire Côte-Nord, Tourisme Côte-Nord et la Ville de Sept-Îles, le chef et consultant alimentaire Philippe Mollé a créé une soupe qui sera offerte aux visiteurs du Quartier Gourmand durant les quatre premiers jours du festival. Valorisant le registre culinaire de la région et le respect des communautés autochtones, celle-ci est composée de morue, de crevettes, de mactre de Stimpson et d’algues séchées, ainsi que du trio haricot-courge-maïs, appelé « les trois sœurs » en référence aux trois principales cultures traditionnelles autochtones. Cette soupe septilienne vaut à elle seule le détour !

Le Festival des Hivernants

Ce festival ayant pour thème les hivernants – ces voyageurs qui séjournaient au Vieux-Poste servant à la traite des fourrures durant l’hiver – allie culture et plein air en plus de réunir autochtones et allochtones. C’est dans un conteneur situé sur la place des Festivals que l’événement prendra vie, du 21 au 24 février, dans un décor de poste de traite. Un groupe de musiciens accueillera les visiteurs, qui pourront aussi déguster gratuitement une tisane à la Chicoutai.

Des conférences à saveur nord-côtière

Trois conférences et ateliers seront présentés dans la Salle Gourmande, au 2e étage de la Maison du Festival: Atelier de mixologie d’une heure au cours duquel un cocktail à base de petits fruits, de champignons et de lichen fumé de la Côte-Nord sera réalisé, les jeudi 21 et vendredi 22 février.

Conférence sur les algues marines avec Sandra Blais, de la Ferme maricole Purmer, et le consultant alimentaire Philippe Mollé, le samedi 23 février.

Conférence sur l’inestimable richesse des produits issus de la forêt boréale présentée par un producteur local et le consultant alimentaire Philippe Mollé, le dimanche 24 février.

Un autre rendez-vous nord-côtier à ne pas manquer!

BAA en tourisme et en marketing avec plus de 20 ans d’expérience en vente et développement des affaires et en organisation de salon. Amateur de vin de voyages et de gastronomie du Québec et du monde. Grand amateur des vins de France d’Italie et du monde.

Partagez par courriel