Nouilles aux œufs au safran et boulettes de viande d’agneau

Les nouilles aux œufs sont un autre aliment réconfortant et l’un des favoris des Marocains.  Elles peuvent être accompagnées de viande, de poulet ou de poisson.  Elles sont aussi très bonnes seules.  Maman les mettait dans des soupes ou les servait simplement en accompagnement.  Ceci est ma version d’un classique.  Je les ai cuites dans un bouillon au safran et les ai garnies de boulettes de viande d’agneau savoureuses et coriandre fraîche.
Nouilles aux œufs au safran et boulettes de viande d’agneau
Temps de prép : 30 minutes
Temps de cuisson : 45 min
Pour 4 à 6 personnes
Accord mets et vins : Shiraz
Ingrédients
500 g d’agneau haché
450 g de nouilles aux œufs
2 oignons finement hachés (faire 2 portions)
8 brins de coriandre fraîche hachée (en garder pour la garniture)
1 c à café de gingembre en poudre
1 c à café d’ail en poudre
1 c à café de cumin
1 c à café de curcuma
2 c à soupe d’huile d’olive
Safran (5-6 brins)
Sel (au goût)
Poivre de Cayenne (facultatif)
Préparation
Dans un bol, ajoutez l’agneau, la coriandre, le sel, le piment de Cayenne, le gingembre, l’ail, le cumin et le curcuma.  Bien mélanger à la main, faites des petites boulettes et réservez.
Dans une grande casserole, faire bouillir de l’eau avec 1 c à soupe d’huile, du sel et du safran.  Cuire les nouilles selon les instructions et réservez, en gardant ½ tasse d’eau des nouilles à ajouter aux boulettes de viande.
Dans une poêle, ajoutez 1 cuillère à soupe d’huile, faites revenir les oignons jusqu’à ce qu’ils soient dorés et ajoutez les boulettes de viande.  Baissez le feu à moyen et retournez les boulettes de viande toutes les 1-2 min.  Une fois qu’elles commencent à bien dorer, baissez le feu et ajoutez ½ tasse d’eau de nouilles.  Couvrir pendant 30 min.  Découvrir et cuire 15 min de plus.
Lorsque les boulettes de viande sont cuites, placez les nouilles sur un plat de service et ajoutez les boulettes de viande sur le dessus. Garnir de coriandre et servir.
*Inspiré par Ilda
Crédit photo: Annie De Lisi, photographe
Las OlasLe Pluvier

Ilda Dabda

Je suis née à Casablanca et j’ai toujours eu un amour pour la cuisine depuis que je suis jeune. Après avoir travaillé au Ritz je suis devenue traiteur pendant 5 ans. Bien que j’aimais le faire, on m’a offert un emploi d’adjointe juridique où je suis restée 25 ans dans le plus grand cabinet d’avocats au Canada. Pendant la pandémie, je cuisinais plus souvent. Cela m’a rappelé des souvenirs de ma mère qui cuisinait à merveille. Je veux partager mon amour de la nourriture à travers mes recettes tout en gardant le souvenir de ma mère d’où je m’inspire. Je vis à Montréal depuis plus de 50 ans et la diversité de cette ville est d’où vient le reste de l’inspiration.