Poulet à la confiture d’oignons et de raisins secs

J’adore faire ce plat de poulet, d’oignons et de raisins secs uniquement pour l’arôme.  Le mélange de sucré et de salé, ainsi que d’épices fondantes, me ramène au confort de voir ma mère mettre tant d’amour dans ce que nous étions sur le point de manger.
Poulet à la confiture d’oignons et de raisins secs
Temps de prép : 20 min.
Temps de cuisson : 1 h
Pour 4 à 6 personnes
Ingrédients
8 cuisses de poulet
4 m. oignons tranchés
¼ tasse de raisins secs
3 cuillères à café d’huile d’olive
⅜ tasse d’eau
1 cuillère à café de curcuma
6 à 8 brins de coriandre fraîche hachée
Sel (au goût)
Poivre de Cayenne (facultatif).
Préparation
Chauffez le four à 400 F (205 C)
Saler les cuisses de poulet des deux côtés et réserver.
Faites revenir les oignons dans une poêle avec 1 cuillère à café d’huile à feu vif pendant quelques minutes en remuant constamment.
Ajouter 1 cuillère à soupe d’eau, remuer et couvrir.  Baissez le feu à moyen/doux, ajoutez les raisins secs, le curcuma et une autre cuillère à soupe d’eau.  Bien mélanger et couvrir.  Faites revenir jusqu’à ce que les oignons soient dorés et ajoutez la coriandre.  Retirez le mélange d’oignons et réserver.
Dans la même poêle, ajoutez 1 cuillère à café d’huile et faites dorer le poulet des deux côtés, environ 2 minutes, puis retirer de la poêle.  Remettre le mélange de confiture d’oignons dans la poêle et placer le poulet par-dessus.  Ajouter maintenant ¼ tasse d’eau et couvrer.
Mettez au four préchauffé et cuire 45 min.  Découvrir et cuire encore 15 min.
Servir sur du riz ou avec une purée de pommes de terre.
*Inspiré de Solange
Le Pois PenchéJGA

Ilda Dabda

Je suis née à Casablanca et j’ai toujours eu un amour pour la cuisine depuis que je suis jeune. Après avoir travaillé au Ritz je suis devenue traiteur pendant 5 ans. Bien que j’aimais le faire, on m’a offert un emploi d’adjointe juridique où je suis restée 25 ans dans le plus grand cabinet d’avocats au Canada. Pendant la pandémie, je cuisinais plus souvent. Cela m’a rappelé des souvenirs de ma mère qui cuisinait à merveille. Je veux partager mon amour de la nourriture à travers mes recettes tout en gardant le souvenir de ma mère d’où je m’inspire. Je vis à Montréal depuis plus de 50 ans et la diversité de cette ville est d’où vient le reste de l’inspiration.