Salade d’aubergine marocaine (zaalouk)

L’aubergine est un beau légume doux et tendre qui prend les saveurs des herbes fraîches, des épices et des sauces avec lesquelles elle est cuisinée.  C’est mon légume préféré.  J’ai toujours regardé ma mère cuisiner des plats d’aubergines parce qu’elle les préparait de différentes façons.  Mais le mieux, c’était que le lendemain, elle me préparait un sandwich pour l’école.  Toute la matinée en classe, je ne pensais qu’à l’incroyable sandwich aux aubergines.  J’ai toujours souhaité qu’elle m’ait fait 2 sandwichs au lieu d’un.
Salade d’aubergine marocaine (zaalouk)

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 45 minutes

Pour 6-8 personnes

Ingrédients :

2 grosses aubergines coupées en cubes

1 poivron rouge grillé coupé en petits morceaux

1 oignon tranché

3 tomates fraîches coupées en morceaux

1 gousse d’ail hachée

1 c à café de cumin

1 c à café de curcuma

1 c à café de paprika

sel au goût

poivre de cayenne (facultatif)

1/2 tasse d’eau

3 cuillères à soupe d’huile d’olive

4 branches de coriandre fraîche hachées

Préparation :

Dans une grande poêle, faire chauffer 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et ajouter les oignons. Faire revenir jusqu’à ce qu’ils soient translucides.

Ajouter l’ail, le paprika, le curcuma, le cumin et mélanger. Versez 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, ajoutez l’aubergine, le sel, le poivron rouge, les tomates, la coriandre et remuez.

Couvrir et cuire à feu moyen doux pendant 45 minutes ou jusqu’à ce que l’aubergine ressemble à de la confiture.

Placer dans un bol, saupoudrer de coriandre fraîche hachée et servir en accompagnement.

*Inspiré de Solange

Le PluvierMains Libres

Ilda Dabda

Je suis née à Casablanca et j’ai toujours eu un amour pour la cuisine depuis que je suis jeune. Après avoir travaillé au Ritz je suis devenue traiteur pendant 5 ans. Bien que j’aimais le faire, on m’a offert un emploi d’adjointe juridique où je suis restée 25 ans dans le plus grand cabinet d’avocats au Canada. Pendant la pandémie, je cuisinais plus souvent. Cela m’a rappelé des souvenirs de ma mère qui cuisinait à merveille. Je veux partager mon amour de la nourriture à travers mes recettes tout en gardant le souvenir de ma mère d’où je m’inspire. Je vis à Montréal depuis plus de 50 ans et la diversité de cette ville est d’où vient le reste de l’inspiration.