Tomates et poivrons verts grillés

Tomates et poivrons verts grillés.  Par Ilda Dabda

C’est une salade typique que l’on retrouve sur la plupart des tables marocaines.  Maman en faisait souvent en accompagnement de viande ou de poisson et pour les dîners du vendredi soir ainsi que les jours de fête.
L’omble des poivrons et la fraîcheur des tomates et du jus de citron font une merveilleuse combinaison.  Mais la meilleure partie était de tremper le pain fait maison de maman dans le bol une fois que la majeure partie de la salade était partie, absorbant toutes les saveurs incroyables, pour une dernière bonne bouchée.
Tomates et poivrons verts grillés
Temps de préparation: 20 min
Temps de cuisson: 20 min
Pour 4 personnes
Accord mets et vins: Languedoc-Roussillon – Corbière 
Ingrédients
2 poivrons verts
3 grosses tomates coupées en lanières
Jus d’un ½ citron
1 gousse d’ail écrasée
2 c. à soupe d’huile d’olive
Sel au goût
Papier parchemin
Préparation
Chauffer le four à 400°F / 204°C
Sur une plaque, déposer le papier parchemin et ajouter les poivrons coupés en deux. Mettre au four et rôtir pendant 35 à 40 min. ou jusqu’à ce que la peau soit carbonisée. Placer les poivrons dans un bol et laisser refroidir 10 min. Retirer la peau, les pépins et couper en lanières.
Dans un grand saladier, mettre tous les ingrédients et mélanger.  Laissez reposer au moins 30 min, mélanger à nouveau et servir.
CE PLAT FERA L’OBJET D’UN LIVRE À PARAÎTRE PROCHAINEMENT
*Inspirée de Solange
JGALe Pois Penché

Ilda Dabda

Je suis née à Casablanca et j’ai toujours eu un amour pour la cuisine depuis que je suis jeune. Après avoir travaillé au Ritz je suis devenue traiteur pendant 5 ans. Bien que j’aimais le faire, on m’a offert un emploi d’adjointe juridique où je suis restée 25 ans dans le plus grand cabinet d’avocats au Canada. Pendant la pandémie, je cuisinais plus souvent. Cela m’a rappelé des souvenirs de ma mère qui cuisinait à merveille. Je veux partager mon amour de la nourriture à travers mes recettes tout en gardant le souvenir de ma mère d’où je m’inspire. Je vis à Montréal depuis plus de 50 ans et la diversité de cette ville est d’où vient le reste de l’inspiration.