//Le Ferrari, une institution ferme le 16 novembre 2019

Le Ferrari, une institution ferme le 16 novembre 2019

Martine Ousset
Depuis plus de 30 ans, Elio Schiavi s’est installé sur la rue Bishop avec toute sa passion, sa joie de vivre et son excellente cuisine italienne. Elio ferme Le Ferrari le 16 novembre 2019.

Avec son décor simple et chaleureux, son petit bar sympa, sa cuisine ouverte sur la salle, le Ferrari était très vite devenu l’un des petits restos préférés du quartier.

Aujourd’hui la rue Bishop, entre Sainte Catherine et de Maisonneuve a été, elle aussi, victime des travaux qui n’arrêtaient pas de trainer en longueur.  Les commerçants de la rue se sont vus obligés de fermer ou de déménager, car la rue était devenue difficile d’accès.  Sam Tadros a déménagé son Milsa, il est maintenant sur Crescent afin de pouvoir continuer à servir sa clientèle.  Elio, quant à lui, ne lâchait pas le bateau et il fait preuve de courage pour travailler dans des conditions difficiles.  La rue Bishop est maintenant ouverte mais trop tard. Le Ferrari, son restaurant, sa passion, sa vie, ferme le 16 novembre 2019.  Elio perd ses revenus et son fond de pension et, même si il est moins jeune, ses heures de travail étaient incalculables.

Elio fait son marché et l’accès arrière de son restaurant a été bloqué. Il devait s’arrêter de peine et de misère sur un mini espace au coin de Sainte Catherine et Bishop, juste le temps de vider ses caisses de nourriture et d’alcool en vitesse, et bien on lui donnait régulièrement des contraventions !  Les policiers devraient bien sûr faire preuve de jugement dans l’attribution des contraventions.  Appliquer des règlements sans discernement devient du harcèlement des citoyens. Comment peut-il vider sa voiture sans s’arrêter quelques minutes.  Et ça recommence presque tous les jours.  Les travaux, débutés en 2017, ont durer trois ans !

La Ville de Montréal réduit sans cesse le nombre de stationnements et en augmente les frais, augmente les nombreuses taxes et les coûts des permis, crée de plus en plus des difficultés de circulation automobile par les travaux et les très nombreux nids de poule.  En fait, il est maintenant difficile de marcher sur la rue Sainte Catherine tant il y a des trottoirs bloqués et des contournements, sans compter la saleté omniprésente!   La Ville de Montréal a-t-elle un plan concerté anti-commerce?  Que penseront de Montréal les nombreux touristes ?

 

Dans le contexte des nombreux restaurants qui viennent et disparaissent à Montréal à un rythme de plus en plus rapide, le Ferrari représentait un extraordinaire exemple de résilience.  Saluons la passion d’un restaurateur de talent qui a su être plus forte que les vents et marées jusqu’à l’assaut final, le 16 novembre 2019, du propriétaire de l’édifice qui souhaite faire des bureaux et de la Ville de Montréal !

Ferrari,  1407, rue Bishop,  514-843-3086.

http://www.restoferrari.ca/

Martine bénéficie d’une vaste expérience de la restauration dans de nombreuses institutions de prestige de Montréal. Auteur du livre : 100 bonnes tables du midi à Montréal, Martine écrit sur la gastronomie, les voyages et l’art de vivre.

Partagez par courriel