//Autoportrait d’un paysan rebelle

Autoportrait d’un paysan rebelle

Roger Huet

À retenir, le livre de Christian Barthomeuf, le génial inventeur du cidre de glace et le fondateur de la vitiviniculture moderne au Québec. Christian Barthomeuf nous raconte sa vie dans un surprenant style oral, où on a l’impression de l’entendre plutôt que de le lire. Son livre, Autoportrait d’un paysan rebelle, de 232 pages se dévore d’un trait.

L’auteur est né en France dans une famille ouvrière. Il découvre à 11 ans la photographie et à 20 ans les joies de la campagne et du monde paysan. Arrivé au Québec dans les années 70, il est fasciné par les grands espaces et par la nature généreuse et intense. Il pense d’abord pouvoir gagner sa vie comme photographe pour s’apercevoir que le terrain de la photographie est assez limité au Québec. Il s’oriente alors vers l’agriculture et fonde avec sa compagne Louise Dubois, un domaine vinicole à Dunham, en 1980, le Côtes d’Ardoise.  

Fasciné par l’agriculture biologique, il décide de l’appliquer dans son domaine pour la production de vin de glace. Il devient en même temps conseiller pour les cidreries La Face cachée de la pomme et le Domaine Pinacle. Ses revenus comme consultant lui permettent de voyager avec sa compagne, et ils voyagent beaucoup, surtout en Afrique, où ils découvrent une agriculture primitive, authentique, sans produits chimiques, en symbiose avec la végétation et les animaux. Christian Barthomeuf apprend vite et applique ses nouvelles connaissances à son domaine. Il plante alors des pommes, mais des pommes anciennes, dont il repère des plantes au gré de ses promenades, des pommes oubliées, mais résistantes aux maladies et qui n’ont pas besoin de produits chimiques pour les protéger de la nuisance de certains insectes ; des pommes qui ont appris au fil des siècles à se défendre toutes seules.  

En 1989, il a une idée de génie, la création d’un cidre de glace qui l’amènera plus tard, à la demande de Charles Crawford du domaine Pinacle, à la création du cidre de glace pétillant. Ces découvertes placent les producteurs de cidre québécois à l’avant-garde, et les producteurs de cidre français avec pourtant une longue tradition derrière eux, viendront dorénavant apprendre et se ressourcer au Québec.  Après avoir vendu son domaine de Côtes d’Ardoise, Christian Barthomef s’achète une nouvelle terre à Frelighsburg et crée un nouveau domaine le Clos Saragnat toujours avec la collaboration de sa compagne Louise Dupuis.

De plus en plus convaincu que l’agriculture doit revenir à sa forme primitive, Christian Barthomeuf laisse la nature s’établir pleinement entre les vignes et ses pommiers, avec sa flore, sa faune, ses insectes et ses micro-organismes. Pour combattre les nuisances, tout au plus il se permet d’élever des poulets qui vont nettoyer le sol. Pour compenser la dépense en nutriments par les vignes et les pommiers, il élève deux chevaux qui fertilisent la terre naturellement au cours de leurs promenades quotidiennes.  Comme son objectif est de réussir une totale symbiose entre la nature et l’homme, Christian Barthomeuf participe avec ses équidés à des activités, pendant lesquelles il forme une équipe fusionnelle avec eux. Résultat, une terre souriante et en santé qui produit sans s’épuiser.

Après avoir généreusement dévoilé à tous les producteurs, ses créations de cidre de glace et de cidre de glace pétillant, Christian Barthomeuf leur offre maintenant avec son livre, sa méthode pour travailler la terre en respectant et favorisant la biodiversité.

Autoportrait d’un paysan rebelle, une histoire de vin, de pommes et de crottin est publiée aux Éditions du Passage ; disponible dans toutes les librairies. Prix 34,95 $.

http://www.saragnat.com

Roger Huet

Chroniqueur

Président du Club des Joyeux.

 http://www.lametropole.com/category/gastronomie/vins-et-bieres/

http://lametropole.com/category/arts/arts-visuels

Carnaval des couleurs 3e édition

Ce Québécois d’origine sud-américaine, apporte au monde du vin, sa grande curiosité, et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Dans ses chroniques Roger Huet parle du vin comme un ami, comme un poète, et vous fait vivre l’esprit de fête.

Partagez par courriel