//Budureasca, des vins de qualité de Roumanie

Budureasca, des vins de qualité de Roumanie

Roger Huet
La Roumanie, dont les vins sont présents au Québec depuis environ un an, est un vieux pays dans le monde des vins; ses origines remontent à l’antiquité.

Les Grecs y ont introduit la viticulture probablement du temps des Traces. On en trouve des mentions chez leurs descendants, les Daces. Décébale, roi Dace qui régna entre 87 et 106 de notre ère, avait même dû réduire la surface des vignobles dans son royaume, pour limiter la consommation de vin et diminuer l’intérêt de ses voisins pour son territoire. Plus tard, lorsque les Romains ont conquis l’Europe centrale, ils ont à nouveau favorisé le développement de la vigne en Roumanie entre 106 à 256 de notre ère parce qu’ils en avaient besoin en grandes quantités pour leurs légions, dans leur effort de conquête du monde.

À partir de 256 les barbares Goths et Carpes envahissent le territoire roumain et la viticulture souffre un ralentissement.  Pendant le Moyen Âge des ethnies germaniques se sont établies dans le sud de la Transylvanie et ont implanté des cépages blancs comme le Riesling et le Traminer.  Elles marqueront à jamais le goût de Roumains pour les vins blancs doux et demi-secs. Le  phylloxéra qui a ravagé le vignoble à partir de 1885 a favorisé l’implantation  des cépages d’origine française au début du Vingtième siècle.

Pendant la période communiste qui a duré de 1947 à 1989, la petite propriété individuelle a été remplacée par des fermes d’État, lesquelles,  après la chute de Ceausescu en 1989 ont été privatisées à nouveau. La Roumanie attire aujourd’hui de nombreux viticulteurs étrangers à cause des conditions favorables de son climat, de ses terres, et de sa population accueillante et travaillante. Dans la province de Valachie, au cœur de la région essentiellement viti-vinicole de  Dealu Mare, au Nord-est de Bucarest, s’élèvent les collines du Domaine vinicole de Budureasca.

Le Domaine de Budureasca, s’étend sur 280 hectares divisés en 250 hectares de vignobles plantés entre 2010 et 2011 et 30 hectares de vieilles vignes. Il se trouve entre le 44 et le 46eParallèle, exactement comme Bordeaux en France.  

Le climat est méditerranéen avec des hivers courts et froids, et des étés chauds. Les vents sont forts au printemps et doux en été.  Les vignobles se trouvent à une altitude qui varie entre 175 et 400 m au-dessus du niveau de la mer.  Les conditions climatiques continentales et des sols favorisent la production de raisins noirs, mais les raisins blancs bénéficient également de conditions intéressantes  et donnent des vins aromatiques et fruités. Pour les vins rouges les principaux cépages cultivés sont le Cabernet Sauvignon, le Feteasca Neagra, la Syrah, le Pinot noir et le Merlot. Pour les vins blancs on cultive le Chardonnay, le Sauvignon Blanc, le Feteasca Alba, le Feteasca Regala et le Riesling. Il y a aussi des cépages aromatiques comme le Tamaioasa Romanesca, le Busuioaca de Bohotin et le Muscat Ottonel.

Parmi la dizaine des collections de vins que produit Budureasca, j’en ai goûté quatre.  Les deux premiers appartiennent à la collection  Budureasca Premium des vins de terroir.

J’ai dégusté le Budureasca Premium Fumé Sec 2019, un assemblage de Chardonnay, Sauvignon Blanc, Pinot Gris, 13,5 degrés d’alcool, 3,7 gr de sucre résiduel par litre.   Son nom lui vient tout autant du Sauvignon qui fait partie de l’assemblage que du fût de chêne brûlé où il a vieilli.

Belle robe jaune paille avec des reflets dorés. Parfum de narcisse, d’agrumes, de coing, vanille. Des notes minérales.  En bouche c’est un  vin sec élégant, plutôt vif, mais bien équilibré onctueux et aromatique, avec des arômes de noisette et un peu de vanille et toujours une note fumée, très agréable. Il gagne à être bu jeune.  On peut le marier avec des huitres, ou avec du homard ou du crabe. Il est bon également avec les poissons à chair blanche, avec le poulet, ou avec un filet de porc et des légumes chauds. Je suggère de le servir à 8 degrés Celsius et de le boire dans les 3 ans du millésime.

Le Budureasca Premium Fumé Sec 2019 blanc est disponible en importation privée auprès de l’agent Ro-wine au prix de 20.50 $.

De la même gamme j’ai aussi dégusté le Feteasca Neagra sec 2018 D.O.C, 14,5od’alcool

Le raisin a été récolté à pleine maturité. Sélection minutieuse au chai. Fermentation alcoolique à température contrôlée dans des cuves en acier inoxydable pendant deux semaines, suivie d’une fermentation malolactique et élevage du vin en fûts de chêne pendant 5 mois. Robe pourpre avec des reflets violets. Bouquet riche en fruits rouges et noirs ou se démarquent la cerise, la mûre, le cassis. On perçoit des notes de moka, de vanille, de prune sèche, de cèdre. En bouche c’est un vin puissant, généreux en arômes, avec des tanins riches et veloutés. Une finale très agréable, avec des notes épicées.  Il accompagnera avec panache les grillades, les mijotés de bœuf, et le porc grillé. Il est délicieux également avec un plateau de fromages. Je suggère de le servir à 17° C. Il peut se conserver en cave une bonne dizaine d’années après le millésime.

Le Budureasca Premium Fetească Neagră 2018 rouge est disponible en importation privée auprès de l’agent Ro-wine, au prix de 20,50 $

J’ai ensuite dégusté le vin Noble Five D.O.C.-C.M.D 2018, de la collection du même nom. Il contient les meilleurs raisins de 5 cépages : Merlot, Cabernet Sauvignon, Fetească Neagră, Syrah et Pinot Noir.

 

Chaque cépage est vinifié séparément et mûri pendant 12 mois en fûts de chêne français et roumains. Seuls les meilleurs fûts sont employés à l’assemblage du Noble vin.  Le maître de Chai Stephen Donnelly, passera jusqu’à trois mois pour décider de la proportion de chaque cépage dans la composition du vin Noble, pour chaque millésime.

Robe rouge profond. Élégant bouquet de  cerise noire, et de prune sèche. Une note légère de cannelle,  de clou de girofle et de noix muscade. En bouche c’est un vin riche, ample, généreux, avec des tanins soyeux qui s’accordent à merveille avec l’acidité et les arômes. Une longue finale gourmande légèrement mentholée.  Ce vin magnifique appelle les viandes : Bœuf, agneau, cabri, porc, et même le gibier.  Il s’accorde aussi à merveille avec les fromages. Il faut le servir à 17 degrés Celsius.

C’est un vin de longue garde qui sera excellent même au-delà des 10 ans à partir de son millésime.  Le Noble D.O.C.-C.M.D 2018, rouge est disponible en importation privée auprès de l’agent Ro-wine au prix de 27,00 $

J’ai finalement dégusté le Classic Feteasca Neagra  Millésime 2118 Dealu Mare DOC-CMD. Fetească Neagră 100%, demi-sec, sucre résiduel 11 gr/l, 14,3 degrés d’alcool.

2018 était un très bon millésime. Le raisin a été récolté à maturité optimale, ce qui donne à ce vin sa qualité et une explosion d’arômes  Le moût à été fermenté avec des lies naturelles, en cuves d’acier inoxydable et à température contrôlée, une façon d’obtenir le maximum de parfum et de couleur.

Robe rubis soutenu. Bouquet de prune et de mûre, légèrement chocolaté et épicé.  En bouche c’est un vin ample, avec des tanins ronds et soyeux, on retrouve les arômes perçus au nez. Une acidité très agréable qui produit une sensation de fraîcheur. Une fin de bouche très gourmande.  Ce vin très convivial peut s’associer avantageusement avec des viandes rouges, des champignons, des pâtes, et des fromages bien faits. Je suggère de le servir à 16 degrés Celsius.

Le Buduresca Feteasca Neagra 2018 est disponible en importation privée chez l’agent Ro-wine au prix de 17,75 $, un cadeau.

Domaine Budureasca   www.budureasca.com

Représentés au Québec pour importations privées, par  Ro-wine, inc.

Dana Raiu  Public Relations Manager.  514 885-2112 

Pour commander des vins d’importation privée: orders@ro-wine.com
www.ro-wine.com

Roger Huet

Chroniqueur vins et spiritueux

Président du Club des Joyeux

www.lametropole.com/category/gastronomie/vins

Tunisie Histoire Sahara

Ce Québécois d’origine sud-américaine, apporte au monde du vin, sa grande curiosité, et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Dans ses chroniques Roger Huet parle du vin comme un ami, comme un poète, et vous fait vivre l’esprit de fête.

Partagez par courriel