//Le destin exceptionnel de la bouteille de Chianti habillée de paille

Le destin exceptionnel de la bouteille de Chianti habillée de paille

Roger Huet
Les archéologues sont convaincus que le fait d’entourer de paille ou d’osier tressé les amphores pour les protéger contre les chocs était une pratique courante dans l’antiquité grecque et romaine.

Les vins voyageaient soit en charrette par de mauvaises routes, soit dans des bateaux instables en bois qui étaient soumis aux caprices de la mer et du ciel. Encore aujourd’hui, dans plusieurs régions vinicoles du monde, on retrouve des dames-jeannes de 5 à 50 litres habillées de paille et avec 2 anses pour les plus grosses, pour faciliter leur déplacement.

roger chianti damejeanne

dame-jeanne traditionnelle

Le fiasco vient du latin flasca ou flasco, qui désigne la bouteille. Le fiasco prend ses origines en Italie, au Moyen Âge. Boccace la mentionne dans son Décaméron écrit en toscan, vers 1350. Une peinture de « Tomaso da Modena » datant du XIVe siècle montre une petite fiole arrondie, complètement enveloppée de ficelle. Au seizième siècle, Botticelli et Ghirlandaio peignent le fiasco dans des scènes de la vie quotidienne et en 1574, un ban du grand-duc de Toscane fixe sa capacité à 2,280 litres. Le vin portait un cachet fixé sur le verre avec la fleur de lys de Florence. C’est la raison pour laquelle le fiasco florentin ne porte pas de paille sur la partie supérieure du corps de la bouteille.

Entre 1857 et 1862, grâce à l’inauguration du chemin de fer, la région connait une grande prospérité. La Maison Menini met au point un nouveau fiasco qu’elle produit en collaboration de la verrerie de Pontassieve, propriété de la famille De Grolèe.  En 1877, Ilario et Leopoldo Ruffino fondent leur maison éponyme pour la production et la commercialisation du vin à Pontassieve, une petite ville proche de Florence.

L’une des décisions éclairées des nouveaux producteurs a été de combiner le fiasco avec leur vin de Chianti. Le fiasco de Ruffino est devenu, au fil des ans, l’ambassadeur mondial de la Toscane et de l’Italie dans le monde.

roger chianti ruffino chianti bouteille

Ruffino Chianti Fiasco 1993

Le travail de la mise en paille, appelée « gita » était réservé aux femmes. La paille était faite de sala, une mauvaise herbe des marais, séchée au soleil et blanchie au soufre. Elle était humidifiée et ramollie avant d’être soigneusement et patiemment tissée à la main autour du verre, jusqu’à ce que la moitié inférieure soit recouverte. La base était plate pour retenir la bouteille, qui avait un fond rond et plat.

Plusieurs modèles de fiasco sont apparus au cours des ans. La corbeille pouvait être tissée de bandes de paille verticales ou horizontales et les cols des bouteilles se sont parfois allongés jusqu’à un mètre.  Au début du XXe siècle, la fabrication de fiascos employait environ 1000 souffleurs de verre et 30 000 vanniers.

La Première Guerre mondiale a provoqué de grandes difficultés à l’industrie du fiasco en lui fermant une partie de ses marchés d’exportation.  Entre les deux guerres, la Prohibition a encore donné des maux de tête aux producteurs de Chianti, mais les marchés américains ne se sont pas tout à fait fermés. Le fiasco de Ruffino s’est retrouvé dans des pharmacies, où il était prescrit comme médicament contre le stress.

La Deuxième Guerre mondiale a presque anéanti la petite ville de Pontassieve, qui s’était retrouvée être un point crucial pour le transport par chemin de fer.  Dans les années 50, la fabrication de ces bouteilles et paniers est devenue de plus en plus souvent réalisée à la machine par la verrerie de Pontassieve.  En 1975, Ruffino décide de redonner vie à l’image du fiasco en adoptant un nouveau flacon qui a conduit au flacon « Florentina », dont le design s’inspirait du flacon historique.

La DOCG, Denominazione di Origine Controllata è Garantita, a été approuvée pour le Chianti en 1984.

Une nouvelle édition du fiasco de Ruffino a été finalement lancée en 2012. Le nouveau flacon de Ruffino conserve la forme emblématique intemporelle, mais offre une image contemporaine. La « paille » d’aujourd’hui est en papier certifié FSC du même fournisseur qui travaille avec Ruffino depuis plus d’un siècle, tandis que les bouteilles proviennent de la même verrerie locale qui a inventé ce nouveau modèle exclusif.

Ruffino produit parfois des éditions limitées de fiasco, qui sont des pièces de collection. Ainsi « Janine » était une collaboration avec l’artiste française Clet en 2014, tandis qu’une autre collaboration avec Andy Fumagalli a permis une nouvelle édition dite « de flask », avec une expression inspirée des teintes fluorescentes de la signature de l’artiste.

Si cette causerie vous a donné soif, amis lecteurs et amies lectrices, allons déguster le merveilleux Ruffino Chianti Superiore 2017, dans son célèbre fiasco. C’est un assemblage de 70% Sangiovese, 10% Syrah, 10% Merlot et 10% Cabernet Sauvignon et il titre 14o d’alcool.

roger chianti flasco

Robe rubis intense avec des reflets grenat. Bouquet de violette, de groseille, de framboise, de mûre, et de confiture d’abricot. En bouche c’est un vin charpenté, avec des tanins robustes mais élégants, un bel équilibre entre l’acidité et l’alcool. Il se termine par une longue finale fruitée et fraiche. Les Italiennes aiment l’accompagner de « pizza dans toutes ses variations ». Il est si convivial qu’il se marie facilement avec la cuisine italienne, française, espagnole et même asiatique. Il faut le servir à 16 oC. Il a une bonne capacité de conservation en cave et peut se bonifier jusqu’en 2027.

Le Ruffino Chianti Superiore 2017 de 750 ml est disponible à la SAQ sous la rubrique Ruffino Fiasco 2017, code 13909627. Prix 23$.

Je vous propose deux autres vins délicieux de la Maison Ruffino. Tout d’abord le Modus, Toscane IGT 2016, un Super Toscan qui est un assemblage de Sangiovese, de Merlot et de Cabernet Sauvignon à parts égales, 14,5od’alcool.

roger chianti modus

Le raisin provient des vignobles de Poggio Casciano, connus depuis le Moyen Âge.  Chaque cépage a été vinifié séparément. Fermentation alcoolique en cuves en acier inoxydable à température contrôlée. Le vin a macéré 2 semaines avec les peaux. Fermentation malolactique complète. Suivie de l’assemblage des 3 cépages. Élevage en fûts de chêne français et américain de première, deuxième et troisième utilisation pendant 12 mois.

Robe rouge rubis. Bouquet intense de fraise, de framboise, de mûre, de cerise rouge et noire, de prune, avec des épices variées, de poivre blanc, de cardamone et de coriandre, de notes de tabac blond, de chocolat noir et de balsamique.  En bouche c’est un vin riche, aromatique, avec des tanins soyeux et une belle fraîcheur. Une finale longue et caressante.

Un vin de gastronomie qui accompagnera merveilleusement un plat de canard aux olives et à la pancetta, des manicotis farcis au bœuf avec sauce bolognaise et des fromages vieillis comme le taleggio, le pecorino et le gouda. Servez-le à 17 oC.

Le Modus, Toscane IGT 2016 Super Toscan, est disponible à la SAQ, code 11442664. Prix 28,60$.

En guise de conclusion, un très bon choix est le Ruffino Riserva Ducale Oro 2014, qui est le nec plus ultra des Riserva Ducale : 85% Sangiovese, 10% Merlot et 5% Colorino, 14,5o d’alcool. Le Riserva Ducale Oro n’est produit que lors des millésimes exceptionnels.

roger chianti reserva ducale oro

Le raisin provient des vignobles de Gretole et Santedame, dans la sous-région de Castellina, reconnue pour ses vins de Chianti Classico. Vendanges manuelles.  La sélection des raisins de Sangiovese est très minutieuse et les contrôles de qualité rigoureux.

Fermentation en cuves inox thermo-régulées; macération post-fermentaire avec les peaux pendant 10 jours, fermentation malolactique en cuves de béton. Vieillissement en cuves de béton pendant 12 mois, suivi d’un passage de 12 mois en barriques de chêne de Slovénie et finition en fûts de chêne français pendant 12 mois supplémentaires.

Magnifique robe rouge grenat. Bouquet de violette, de cerise et de prune. Un deuxième nez apporte des notes de chocolat, de tabac, de cannelle, de poivre noir, de réglisse et une touche d’eucalyptus.  En bouche c’est un vin intense, corsé, charnu, généreusement aromatique, avec des tanins soyeux, une acidité très bien balancée. Une longue finale caressante et gourmande.

Le Ruffino Riserva Ducale Oro 2014 est un vin de gastronomie qui s’accorde merveilleusement avec les plats italiens traditionnels, avec les ragoûts, les rôtis de viandes rouges, et naturellement les pâtes. Il est également parfait avec un bon prosciutto, un salami et un plateau de fromages. Je suggère de le laisser reposer en carafe pendant une trentaine de minutes et de le servir à 17 oC. Un vin de très longue garde qui pourra se conserver en cave au-delà de 2030.

Le Ruffino Riserva Ducale Oro 2014 est disponible à la SAQ en format de 750ml, code 11517380. Prix 47$.

Photo principale: Pontassieve Chianti

Liens :

Vins Arterra Canada
441 Courtneypark Drive East, Mississauga (Ontario) L5T 2V3

Michelle Saba
Directrice des relations publiques
michelle.saba@arterracanada.com
Tél.: 416 209-2078

Ruffino

Représenté au Québec par Vins Arterra Canada

Robert Farèse
Directeur du développement et événements spéciaux
robert.farese@arterracanada.com
Tél.: 1 800 561-8634, poste 5376

Judith Cournoyer
judith.cournoyer@arterracanada.com
Tél.: 514 861-2404, poste 5212

Roger Huet
Chroniqueur vins et spiritueux
Président du Club des Joyeux
SamyRabbat.com
LaMetropole.com

Ce Québécois d’origine sud-américaine, apporte au monde du vin, sa grande curiosité, et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Dans ses chroniques Roger Huet parle du vin comme un ami, comme un poète, et vous fait vivre l’esprit de fête.

Partagez par courriel