//Le Salon des vins Printemps DézIPpé s’invite dans votre jardin

Le Salon des vins Printemps DézIPpé s’invite dans votre jardin

Roger Huet
J’ai rencontré Benoît Lecavalier, Président du Regroupement des agences spécialisées dans la promotion des importations privées des alcools vins et bières (Raspipav) qui m’a accordé cette entrevue :

ROGER HUET. — Dans cette deuxième année de pandémie, vous faites preuve d’imagination en nous proposant encore un superbe salon de vins.

BENOÎT LECAVALIER. — Nous tenons annuellement 2 importants salons des vins. Celui de l’automne s’appelle le Salon des vins d’importation privée et celui du printemps s’appelle le Salon du printemps DezIPé. Avec les mesures sanitaires imposées par le Gouvernement à cause du COVID-19, nous avons décidé de tenir virtuellement un salon des vins, au grand plaisir des amateurs de vins, bières, et spiritueux. Dans le confort de votre salon, vous n’avez qu’à cliquer sur l’un de ces 2 liens, et vous voilà rendu à notre évènement virtuel : www.raspipav.com et www.importation-privee.com

ROGER HUET. — Il se tiendra quand ?

BENOÎT LECAVALIER. —  Déjà cette semaine et exclusivement du jeudi 13 mai au dimanche 16 mai. Pour l’organiser, la SAQ nous accorde un très court laps de temps, mais nous tenions absolument à ce que les clients puissent recevoir leur commande à temps pour les Fêtes de la St-Jean-Baptiste, qui correspond au début des vacances estivales.

ROGER HUET. — Le Raspipav que vous dirigez est reconnu pour ses salons flamboyants, est-ce que le Dézippé de cette année aura la même ampleur ?

BENOÎT LECAVALIER. —  Nous faisons un réel travail d’équipe. Notre vice-président évènement, Kim Dawson, a vraiment insisté auprès de la SAQ, pour refaire cette promotion de vente à l’unité, qui s’était avérée un réel succès l’an dernier, avec des chiffres record de ventes. Tout comme celui de l’automne dernier, la grande majorité des membres du RASPIPAV ont accepté d’y participer en offrant leurs meilleurs produits déjà disponibles à la vente, mais par caisse pleine en temps normal !

ROGER HUET. — Concernant les produits, je pense qu’il y aura des produits qui n’existaient pas l’année dernière.

BENOÎT LECAVALIER. — En plus de nombreux vins biologiques, nature, Orange, provenant des 4 coins du monde, nous avons des membres qui sont spécialisés dans l’importation privée de bières vraiment spéciales et de spiritueux de très grande qualité.

ROGER HUET. — Combien d’articles comprendra votre catalogue collectif d’importation privée cette année, pendant le salon ?

BENOÎT LECAVALIER. — La SAQ nous permet d’offrir 250 produits qui seront disponibles à la vente, à l’unité, exclusivement du jeudi 13 au dimanche 16 mai. Avant et après ces dates, les produits se vendent que par caisse pleine. Alors c’est vraiment une occasion unique d’en profiter.

ROGER HUET. — Habituellement vos produits sont vendus par caisse complète, mais je crois qu’il y a des caisses de douze et de six, selon les produits, comment le consommateur peut le savoir ?

BENOÎT LECAVALIER. —  Le site www.importaton-privee.com indique en temps normal, le nombre de bouteilles par caisse, que le client doit acheter pour se les procurer.

ROGER HUET. — Est-ce que pendant ce Salon Dézippé il est possible d’avoir aussi des caisses panachées ?

BENOÎT LECAVALIER. —  À certainepériodes de l’année, la SAQ offre aussi la possibilité aux agences d’importation, de panacher une caisse de différents produits de leur portfolio. Il faut acheter minimum 6 bouteilles, mais avec un minimum de 2 bouteilles de 3 différents produits (ou plus) pour une caisse de 6 bouteilles ou plus. L’agent de ces produits à la responsabilité de faire lui-même la livraison de la commande à ses clients.

ROGER HUET. — Est-ce que les caisses panachées doivent contenir des produits d’une seule agence ou de plusieurs agences ?

BENOÎT LECAVALIER. — Le programme des caisses panachées, permises à certaines périodes de l’année par la SAQ, est obligatoirement constitué de produits provenant de la même agence d’importation.

ROGER HUET. — Est-ce que tous les produits d’une caisse panachée seront livrés en même temps ?

BENOÎT LECAVALIER. — Un agent qui offre des caisses panachées a sa clientèle, doit obligatoirement livrer lui-même, tous les produits commandés, en même temps, à ce même client.

ROGER HUET. — C’est intéressant qu’il soit permis d’acheter des produits d’importation privée à l’unité pendant le Salon. De quels produits s’agitil ?

BENOÎT LECAVALIER. —  En temps normal, il est interdit par la loi de vendre à l’unité des produits d’importation privée. Seulement et exclusivement durant notre évènement virtuel (Le printemps DezIPéVirtuel du RASPIPAV), les amateurs de vins bières et spiritueux, peuvent se procurer différents produits d’importation privée a l’unité. Ce sont des produits d’exclusivité !

ROGER HUET. — Où trouve-t-on votre catalogue collectif de produits ?

BENOÎT LECAVALIER. —  En allant sur ce lien www.importation-privee.com ou sur notre site web www.raspipav.com. Vous devez cliquer sur le lien en page d’accueil.

ROGER HUET. — Est-ce qu’il faut ouvrir un compte, et ce compte est-il valable seulement pour la durée du Salon Dézippé de ce printemps ?

BENOÎT LECAVALIER. — Pas besoin dêtre membre ou de créer un compte. Il s’agit simplement de faire du « magasinage virtuel ». Pour confirmer leur commande, les consommateurs et les consommatrices doivent simplement s’identifier avec leur nom, adresse, téléphone et courriel, et payer un léger dépôt qui correspond aux frais d’importation privée, et éventuellement, un frais de service de la SAQ si le montant de la commande est inferieur a 75 $

ROGER HUET. — Comment procède-t-on pour commander des caisses ou des produits pendant le Salon Dézippé ? Je suppose qu’on remplit un bon de commande.

BENOÎT LECAVALIER. — Magasinez vos caisses dans la section « Produits ». Faites vos recherches à l’aide des filtres par prix, par agences, par pays, par catégories de produits ou encore par cépages. Indiquez la quantité désirée, et confirmez.

ROGER HUET. — Où nous sera livrée notre commande ?

BENOÎT LECAVALIER. —  La SAQ offre un très grand choix de succursales (plus de 100 magasins SAQ à travers le Québec) où faire livrer sa commande. La SAQ livrera toutes les commandes avant le 23 juin prochain à la succursale désirée.

ROGER HUET. — Est-ce qu’il y a des frais de service par caisse commandée et est-ce que je peux les calculer au moment où je commande ?

BENOÎT LECAVALIER. –    Tout est clairement identifié sur le site transactionnel : la valeur du produit, les frais d’importation privée, et le montant total. Si la valeur de la commande est inférieure à 75 $, la SAQ chargera 6,95 $ pour effectuer la livraison de la commande à la succursale choisie par le client. En haut de 75 $ par commande, la SAQ livrera gratuitement le ou les produit(s) désiré(s)

ROGER HUET. — À quel moment on paye ? Les frais de service d’importation privée ?

BENOÎT LECAVALIER. —  Importation-privee.com facture uniquement les frais de service par caisse commandée.  Au moment du ramassage de la commande à la succursale de la SAQ, le client devra payer la valeur des produits. Lisez bien les détails du coût de chaque caisse sous la photo du produit : prix bouteille SAQ, frais de service par bouteille, prix total de la bouteille ainsi que les frais de service pour la caisse. Lorsque vous sélectionnez « frais de service », le montant des frais de service correspondant à une caisse apparait ainsi que la quantité de caisse commandée.

ROGER HUET. — J’imagine qu’on me prévient de la date où je dois ramasser ma commande à la Succursale que j’ai choisie. Je m’identifie, qu’est-ce qui vient après ?

BENOÎT LECAVALIER. —  Un employé (e) du magasin appellera le client pour l’informer que sa commande est arrivée. Lorsque vous vous présentez à la succursale de la SAQ que vous avez choisie, un employé(e) ira chercher votre commande dans l’arrière-magasin. Il va valider le contenu et vous fera payer votre commande sur place.

Si vous avez commandé des caisses de plusieurs agences, les commandes seront traitées par agence et il est possible qu’elles n’arrivent pas toutes au même moment. 

ROGER HUET. — Après il ne me reste plus qu’à transporter ma commande jusqu’à ma maison, m’installer dans mon jardin et profiter de la vie avec ma famille et mes amis en respectant les normes établies selon notre bulle. C’est super !  

BENOÎT LECAVALIER. —  Nous espérons que cette initiative permettra aux amateurs de vins bières et spiritueux, de passer un bel été et de profiter de cette occasion vraiment très spéciale que nous accorde la SAQ, pour garnir leur cellier de plusieurs nouveaux produits.

ROGER HUET. — Est-ce que la SAQ me garantit contre toute défectuosité des produits vendus dans le cadre des importations privées, comme par exemple, si par malheur un vin s’avère bouchonné ?

BENOÎT LECAVALIER. — La SAQ offre une garantie d’un an contre toute défectuosité des produits vendus dans le cadre des importations privées. Un produit défectueux peut seulement être remboursé sur présentation de votre facture. Vous devez adresser votre demande dans une succursale de la SAQ.

ROGER HUET. — Un grand merci Benoît Lecavalier. Je rappelle que le Salon des vins Printemps DézIPpé aura lieu de façon virtuelle du jeudi 13 — au dimanche 16 mai 2021. Pour toute question concernant la commande et l’achat de produits, on peut communiquer avec Info@raspipav.com.

BENOÎT LECAVALIER. —  Merci Roger, pour cette entrevue. Et n’oubliez pas : vous avez seulement du jeudi 13 mai au dimanche 16 mai, pour acheter à l’unité plus de 250 produits d’importation privée tout simplement en cliquant sur le lienwww.importation-privee.com

Roger Huet

Chroniqueur vins et spiritueux

Président du Club des Joyeux

www.lametropole.com/category/gastronomie/vins  

Le Pois PenchéLas Olas

Ce Québécois d’origine sud-américaine, apporte au monde du vin, sa grande curiosité, et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Dans ses chroniques Roger Huet parle du vin comme un ami, comme un poète, et vous fait vivre l’esprit de fête.

Partagez par courriel