Un œnologue hors pair et un vin à la hauteur de sa réputation

Anibal Jose Coutinho, la jeune cinquantaine, a l’allure et l’élégance d’un playboy et il pourrait l’être si sa passion pour le vin portugais et surtout pour le cépage Arinto ne l’avait pas poussé au sommet de l’œnologie.  

Docteur en Analyse sensorielle des vins, et en Génie alimentaire, membre de la direction de l’Union des œnologues du Portugal, membre de l’équipe acheteuse des grandes surfaces Continente, le plus grand groupe de distribution et le plus grand acheteur portugais de vins et spiritueux, professeur invité de l’École de Sommellerie de Lisbonne et professeur invité dans trois autres universités, Conseiller pour des vignobles dans plus de cinq pays, dont le Portugal, l’Espagne, la France, l’Allemagne et l’Afrique du Sud. Ses vins ont remporté plus de 300 médailles dans les concours les plus importants. Il est aussi directeur exécutif du programme de Wine Marketing ISLA et grand amateur de football, au point que la Fédération portugaise de Football l’a choisi pour créer le Vin de la célébration de la Victoire en 2016.

Mais, sa grande dévotion est pour le cépage blanc Arinto qu’il amène à des sommets de vinification. Nous dégustons aujourd’hui l’Arinto 2021, son bébé de la région de VinhoVerde qui titre 11 degrés d’alcool.

L’Arinto est un cépage qui pousse dans toutes les régions du Portugal mais à Vinho Verde il est spécial et on le connaît sous le nom de Pederna.  Le raisin qu’utilise Anibal Coutinho provient d’un vignoble de la maison Quintas de Melgaço qui se trouve à 30 km de la frontière avec la Galice, à Ponte da Barca. Les sols sont granitiques et le raisin est cultivé en petites terrasses, en agriculture raisonnée. La fermentation alcoolique se fait en cuves inox, à température contrôlée. L’élevage se fait également en cuves inox pendant 4 à 6 mois pour faire ressortir la minéralité. Le vin repose un mois en bouteille avant sa mise en marché.

Robe limpide jaune pâle avec des reflets verts. Une belle palette aromatique d’agrumes, de citron vert, de pamplemousse,  de pêche, de pomme, de mangue, un soupçon de résine et un imposant arôme d’ananas.  En bouche c’est un vin fruité, minéral, avec une acidité élevée, nerveux, mais à la fois harmonieux. Il a tout ce qu’on attend d’un Vinho Verde : de la fraîcheur, beaucoup de goût et une caresse qui vous suit jusqu’en fin de bouche.

L’Arinto de la Collection Astronauta est simplement un vin parfait. Excellent à l’apéritif, il se marie bien avec les huîtres à cause de sa fraîcheur. Il accompagne avec panache les poissons à chair blanche et les viandes blanches comme la dinde et le porc. Il est très bon également avec les fromages de chèvre.  Anibal Coutinho dit qu’on doit le servir à 9 degrés Celsius pour qu’il exprime toute sa riche palette aromatique, mais moi j’aime le goûter d’abord à 7 degrés, il est alors fringant comme un petit taureau portugais et comme je ne bois jamais mon vin cul sec, mon vin atteint les 9 degrés dans mon verre assez vite et j’ai une plus grande panoplie de saveurs et d’arômes. Cet Arinto peut se garder en cave jusqu’à 7 ans sans problème. La production n’est que de 6000 bouteilles.

Le Vinho Verde Astronauta Arinto 2021 m’a comblé. Il est disponible à la SAQ, code 13491161. Prix 19,35$

Roger Huet

Chroniqueur vins et spiritueux

Président du Club des Joyeux

www.lametropole.com/category/gastronomie/vins

Las Olas

Roger Huet

Ce Québécois d’origine sud-américaine, apporte au monde du vin, sa grande curiosité, et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Dans ses chroniques Roger Huet parle du vin comme un ami, comme un poète, et vous fait vivre l’esprit de fête.