//Gilbert Thibodeau, 1 maire, 1 ville, Montréal

Gilbert Thibodeau, 1 maire, 1 ville, Montréal

La Métropole
Une entrevue exclusive de LaMetropole.Com avec Gilbert Thibodeau, candidat à la mairie de Montréal aux élections du 7 novembre 2021.

Le parti politique Action Montréal a été officiellement fondé en janvier 2021. Action Montréal a pour objectif principal d’améliorer la gestion financière, présentement hors de contrôle, de Montréal. Les finances de Montréal sont dans un état déplorable. La dette a augmenté de 2 milliards $ depuis huit ans et la bureaucratie devient kafkaesque. À titre d’exemple, le dossier très lent de la Ligne bleue du métro est discuté par 14 comités et les travaux sont maintenant prévus pour 2027 ! Une prise de gouvernail est urgente à Montréal.

Que dire de l’état de nos commerces?  Les rues commerçantes sont des chantiers ouverts, sans stationnements pour les clients. Pendant ce temps, l’administration Plante gaspille plus de 10 millions $ pour des installations de tas de chaussures sur la Place des festivals et des trucs de luminothérapie l’hiver dernier.  Sur quelle planète vit Valérie Plante?  Pendant que les commerçants et les restaurateurs font faillite, l’argent pour des dépenses inutiles coule à flots. Où sont les priorités?  Bien sûr, les vélos, car les pistes cyclables sont déneigées avant les trottoirs. (25 millions $)  Bravo la logique.  Simple rappel à la mairesse, Montréal est une ville nordique et ce n’est pas pratique de faire son épicerie pour sa famille en vélo à moins 30C.

Les dépenses s’enchaînent à un rythme effréné.  Un milliard $ sur 3 ans pour l’aménagement sans voiture de l’Île Sainte-Hélène, création de multiples comités inutiles dont celui sur le racisme systémique, plusieurs commissions inutiles et des comités de surveillance.  Que dire des postes inutiles dans la fonction publique municipale?  Croyez-le ou non, selon un ex col bleu, un poste a été créé pour la remise des clés des véhicules de cols bleus responsable de la signalisation.   Eh oui, un salaire de 82 000 $ pour donner des clés.  En fait, Valérie Plante dépense sur des projets non prévus à son programme et ne réalise pas les promesses de son programme.  Par exemple, où sont les 12 000 logements sociaux promis ? Et la tristement célèbre Ligne rose est morte au feuilleton.

Action Montréal abolira plusieurs absurdités très coûteuses.  Par exemple, pourquoi New York peut-elle être bien gérée avec 1 maire et 51 conseillers alors que Montréal paye pour 20 maires et 84 conseillers?  Cette folie, qui alourdit le processus décisionnel en créant des fiefs dans la ville, coûte des centaines de millions $.  Avec Action Montréal il y aura 1 maire et environ 30 conseillers. Nous épargnerons aux Montréalais des millions $ et la gestion municipale sera plus efficace et plus simple.   De plus, afin d’accroître l’accès à la propriété, Action Montréal remboursera, pendant deux ans, aux premiers acheteurs de maison à Montréal (de l’unifamiliale au triplex) la taxe de mutation dite de «bienvenue» puis, fera un parvenir une subvention de 5 000 $ aux nouveaux propriétaires-occupants.

Le niveau d’endettement atteint des niveaux critiques à Montréal.  La lourde dette de Montréal est de plus de 8,2 milliards $, sans compter les milliards de dettes de la Société de transport Montréal.  La ville de Montréal compte 25000 employés municipaux, c’est beaucoup trop! Action Montréal réduira ce nombre à 21 000 par attrition sans toucher aux services essentiels. Une prise de conscience des coûts est urgente.  Parfois, le nombre de policiers à temps double les fins de semaine, afin de surveiller des manifestants, dépassent le nombre des protestataires .  Les employés de la ville de Montréal sont grassement payés avec nos taxes.  Le salaire annuel moyen, incluant les bénéfices marginaux, est de 106 000 $. Une réduction de 5 000 postes permettrait d’économiser 625 millions $.

Une autre entrevue permettra de donner davantage d’informations sur l’ensemble du programme d’Action Montréal.  Montréal est en crise de moral et de confiance. Les Montréalais fuient Montréal. Le poète Claude Péloquin lançait ce cri du coeur :  «Vous êtes pas écoeurés de mourir bande de caves! C’est assez!», immortalisé sur l’oeuvre murale du sculpteur Jordi Bonet au Grand Théâtre de Québec.  Nous disons aujourd’hui aux Montréalais:  vous êtes pas écoeurés de payer trop et pour rien … C’est assez !

Le Pois PenchéLe Pluvier
Partagez par courriel