//Contre l’usage unique des plastiques

Contre l’usage unique des plastiques

Bernard Gauthier
Un sondage d’Abacus data pour Ocena Canada démontre que 86 % des Canadiens souhaite que le fédéral respecte son engagement à interdire les plastiques à usage unique nocifs.

«Nous souhaitons sans équivoque, que le gouvernement canadien mette rapidement en œuvre des mesures efficaces pour mettre fin au fléau grandissant du plastique», indique Kim Elmslie, directrice, Oceana Canada.  Lors de la Journée mondiale des océans,  50 000 personnes ont signé une pétition exigeant du ministre de l’Environnement de respecter son engagement à interdire les plastiques à usage unique, tels que pailles, bouteilles, tasses et autres contenants alimentaires, d’ici 2021.

Saviez-vous que chaque jour, 22 millions de kilogrammes de plastique aboutit dans les océans ? C’est l’équivalent d’une benne à ordures chaque minute.

Au Canada seulement :

  • Moins de 10 % du plastique jeté sera recyclé;
  • 47 % des déchets de plastique proviennent des matériaux d’emballage et des produits à usage unique;
  • Le Canada génère 3,3 millions de tonnes de déchets plastique chaque année;
  • 29 000 tonnes de plastique se retrouvent dans l’environnement canadien chaque année, en raison de lacunes dans la gestion de déchets.

Le sondage a été réalisé entre le 2 et le 6 juin 2020.

Oceana Canada

Crédit photo: Oceana Canada

Un don pour l’indépendance de LaMetropole

Le Pois Penché

Journaliste en radio, télévision et dans plusieurs médias écrits depuis plus de 35 ans, Bernard Gauthier a été rédacteur en chef émérite au Magazine Circuit Industriel (MCI) après avoir occupé les fonctions de rédacteur en chef pendant plus de 10 ans. Chroniqueur touristique à ses heures, il publie un compte-rendu de ses voyages sur le site La Métropole. Bernard Gauthier a parcouru l’Europe, les États-Unis, le Canada, les Caraïbes et quelques pays en Amérique du Sud, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Scandinavie, en Russie et en Asie du Sud-Est dont l’Indonésie (Bali), Singapour et le Vietnam. En 2020, il a parcouru les Territoires du Nord-Ouest canadien jusqu'à Tuktoyaktuk, dernier village accessible par la route face à l'Océan Arctique.

Partagez par courriel