//Prédictions, l’heure de vérité pour Bergevin et Julien

Prédictions, l’heure de vérité pour Bergevin et Julien

Michel Bureau
Marc Bergevin a donné à Claude Julien ce qu’il voulait une équipe plus imposante physiquement.

Les acquisitions de Edmundson (gros défenseur de 6 pi 4 po) de Josh Anderson, Tyler Toffoli et Michaël Frolik, vont ouvrir le chemin pour les Gallagher, Suzuki, Byron, et surtout Jonathan Drouin, pas le plus brave des glorieux dans les coins de patinoire. Pour la toute première fois depuis qu’il est entraîneur-chef du tricolore, Claude Julien parle d’une formation qui peut se rendre jusqu’au bout, de la musique aux oreilles des partisans du Canadien. L’acquisition du gardien Jake Allen va permettre à Carey Price de respirer. Le directeur-gérant Marc Bergevin mentionne une équipe qui peut faire un long bout de chemin en série d’après-saison, son contrat vient à échéance en 2022. Bref, ça passe ou ça casse. Cette saison, il n’y a plus d’excuses.

Le Canadien est solide en défensive avec Weber, Petry, Edmundson, le tricolore n’a jamais eu une aussi bonne ligne de centre avec Danault, Suzuki et Kotkaniemi. En espérant que Kotkaniemi poursuivre sur sa belle lancée de l’an dernier en série d’après-saison. La position de centre n’est plus la grande faiblesse du Canadien, la ligne de centre devrait devenir une force de l’équipe. Les ailiers (gauche et droite) sont comparables à n’importe quelle équipe avec Gallagher, Arnia, Tatar, Josh Anderson qui sera fort probablement inséré dans un trio avec Jonathan Drouin. Anderson n’a pas connu une bonne saison l’an dernier avec les Blue Jackets de Columbus, mais c’est un compteur d’une vingtaine de buts par saison. Et il s’est dit très heureux de poursuivre sa carrière avec les Canadiens. C’est de bon augure. Et la surprise du camp d’entraînement pourrait bien être le défenseur russe Alexander Romanov, un choix de première ronde, à qui on prédit une belle carrière dans la LNH.

Une saison de 56 matchs

Chaque match sera d’une rare intensité, et aura une incidence sur le classement à la fin de cette courte saison. Les quatre premières équipes de chaque division auront accès aux séries d’après-saison. Le Canadien va évoluer dans une division regroupant que des équipes du Canada, pandémie oblige. La lutte s’annonce féroce avec les Maple Leafs de Toronto, les Flames de Calgary, les Canucks de Vancouver, les Sénateurs D’Ottawa, les Jets de Winnipeg, les Oilers D’Edmonton. Les équipes vont s’affronter à plusieurs reprises ce qui va créer de belles rivalités. J’ai discuté durant les fêtes avec le légendaire Yvon Lambert, sa biographie sortira en librairie au printemps prochain sur son histoire pas ordinaire, et lui aussi est confiant de voir les Canadiens connaître une excellente saison. C’est David Arsenault de RDS qui va écrire cette biographie. Enfin le retour du hockey de la LNH et du Canadien, c’est bon pour le moral ! Le Covid va enfin passer au second plan.

Prédictions

1— Les Canadiens de Montréal

2— Les Maple Leafs de Toronto

3— Les Oilers D’Edmonton

4- Les Flames de Calgary

5- Les Jets de Winnipeg

6- Les Canucks de Vancouver

7- Les Sénateurs D’Ottawa

Las Olas
Partagez par courriel