LE BUREAU DES SPORTS. Du jamais vue au baseball.

LE BUREAU DES SPORTS.  Du jamais vue au baseball.  Par Michel Bureau.
Il y a eu ce match de 18 manches dans la série entre les Mariners de Seattle et les Astros de Houston qui s’est soldé par un circuit en solo de Jérémy Pena à la 18e manche. Un total de neuf lanceurs ont été utilisés par Seattle dans ce match marathon, plus de 40 retraits au bâton, près de 500 tirs par les lanceurs des deux équipes, une première en 138 ans.

Lors du quatrième match de la série mondiale, une partie sans point ni coup sûr combinée. Christian Javier a fait le gros du travail en mystifiant les redoutables frappeurs des Phillies devant leurs bruyants partisans pendant six manches ne concédant que deux buts sur balles pendant son séjour au monticule. Il y a eu seulement deux frappeurs qui sont parvenus à frapper la balle au champ extérieur. Les releveurs ; Abreu, Montero et Pressly, ont effectué le travail. Rappelons que le lanceur Don Larsen avait signé un match parfait lors de la série mondiale de 1956 (l’année de ma naissance) avec les Yankees de New York, mais un match combiné sans point ni coup sûr par un groupe de lanceurs, c’était une première en série mondiale.

On a eu droit à plein de rebondissements dans les séries cette année comme notamment le retour des Phillies dans le premier match de la série mondiale contre l’as Justin Verlander. Maintenant à quoi faut-il s’attendre d’ici la fin de cette palpitante série mondiale. Comme dirait un vieux sage du baseball, « ce n’est pas fini, tant que ce n’est pas fini », c’est ça la beauté du baseball.

Photo principale :  Christian Javier des Astros de Houston.

Le PluvierJGA

Michel Bureau

Le Bureau des Sports