Ski, lueur d’espoir

L’Association des stations de ski du Québec (ASSQ) se réjouit de la bonification du programme PACTE qui permettra de mieux soutenir les entreprises touristiques qui sont en difficulté en raison de la crise pandémique.

L’annonce faite par la ministre Caroline Proulx prévoit une bonification de la partie pardonnable des prêts attribués dans le cadre du Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE) — volet tourisme, ainsi qu’une réduction des frais des dépenses en énergie pour les entreprises visées par ce programme.  Selon l’ASSQ, le pardon admissible sur les dépenses en énergie représente une réponse positive à la demande des stations de ski de surseoir à l’application de la pénalité hivernale des tarifs d’Hydro-Québec.

« La ministre Proulx démontre sa grande écoute face aux difficultés du secteur touristique et plus particulièrement à la réalité particulière des coûts de consommation d’énergie pour les stations de ski et les centres de glissade », indique Yves Juneau, président-directeur général de l’Association des stations de ski du Québec.  « Cette initiative offre certainement de l’espoir à notre secteur. C’est pourquoi nous allons poursuivre nos démarches afin que la réduction des coûts d’énergie se poursuive au-delà de la crise, car ces coûts représentent le principal poste de dépenses, après la main-d’œuvre, dans les frais d’exploitation d’un centre de ski. »

Association des stations de ski

Bernard Gauthier

Crédit photo : Tourisme Laurentides.  https://www.laurentides.com/fr

Mains LibresLe Pois Penché