//Steve Charbonneau, ex-athlète, redonne à la communauté

Steve Charbonneau, ex-athlète, redonne à la communauté

Michel Bureau
Je sais, les athlètes gagnent des salaires faramineux de nos jours, du moins ; au hockey, au baseball, au football américain, course automobile, le golf, au basketball, à la boxe. Au football canadien, ils ont besoin d’une job de jour pour boucler le budget.

Certains athlètes sont généreux. Je sais que c’est déductible d’impôt des dons à des organismes de charité, mais ils ne sont pas obligés de faire des dons. Certains préfèrent avoir quatre autos devant la maison, des condos dans le sud, etc. Ils ont oublié un vieux dicton qui dit, « Un coffre-fort ne va pas suivre un corbillard. ». PK.Subban a fait un don de dix millions $ au Montreal Children’s Hospital, Jonathan Drouin donne 50 000 $ par année à un organisme de charité. Et d’autres, qui n’ont pas fait des millions comme athlète, comme l’ex-joueur des Alouettes, Steve Charbonneau, donne du temps et s’implique pour de bonnes causes.

Steve Charbonneau a frôlé la mort en 2007 lors d’un voyage dans le sud en attrapant une bactérie. Son foie ne fonctionnait plus, il était même inscrit pour une greffe de foie. “J’ai combattu la maladie de tout mon être, pour finalement vaincre cette maladie. On ne peut pas contrôler le vent, mais on peut contrôler la voile”, de confier Steve Charbonneau à Hassoun Camara à ICI Tout-TV dans une entrevue fort intéressante, dans le cadre de l’émission Podium. Cette épreuve a fait en sorte que l’ex-footballeur qui a aussi joué pour les Eskimos D’Edmonton dans la LCF, voit la vie différemment. “Je focus sur les vraies choses, je veux laisser ma marque, faire la différence dans la vie des autres. Tant qu’à être là, aussi bien faire la différence”, de confier Steve Charbonneau pour qui tout jeune le football n’était pas nécessairement une passion. “C’est le football qui m’a choisi, pas le contraire”. Steve Charbonneau est un gars déterminé, dès l’âge de 15 ans il quitte la maison familiale pour aller vivre aux USA, il ne parlait pas un mot d’anglais lorsqu’il est débarqué au pays de l’Oncle Sam. Il se considère comme un fonceur. Il entreprend sa 6e année comme directeur général de La Fondation des Sports adaptés. “Les handicapés ont le droit de faire du sport, de sortir de l’isolement”, raconte Steve qui est père de deux enfants, Élie (qui s’implique dans la Fondation comme bénévole) et Noah. Pour Steve Charbonneau, la famille est une priorité.

Steve Charbonneau a joué 11 ans dans la Ligue canadienne de football, et gagné deux coupes Grey dans sa carrière.  La Fondation des Sports adaptés donne la possibilité à des gens souffrant d’un handicap de pratiquer des sports comme : le ski alpin, ski paranordique, ski nautique, équitation, canoë, paracyclisme, planche à pagaie. Steve, un patanteux, a aussi mis la main à la pâte pour fabriquer certains appareils. La Fondation tiendra son tournoi de golf annuel le 15 septembre 2021 au club de golf de Bromont, une source de revenus importante pour cette Fondation. La Fondation ne reçoit pas d’aide des différents paliers de gouvernement, et pourtant… C’est important que les handicapés puissent aussi s’épanouir particulièrement en ces temps difficiles. À vous de faire une différence !

Pour des dons ou encore pour des informations concernant le tournoi de golf de La Fondation des Sports adaptés, vous pouvez aller sur le site web, ou encore la page Facebook de la Fondation. 

Web :  https://www.sportsadaptes.ca/

 

JGALas Olas
Partagez par courriel