//Tiger Woods, le tigre ressurgit

Tiger Woods, le tigre ressurgit

Michel Bureau
Après sa descente aux enfers  –  Le tigre ressurgit

L’un des plus grands golfeurs de l’histoire, Tiger Woods, vient de donner toute une leçon de courage et de détermination en remportant le tournoi des Maîtres à Augusta en fin de semaine dernière. Une traversée du désert qui aura duré 11 ans. Des déboires familiaux, des blessures, de nombreuses chirurgies, une arrestation en Floride au volant de son auto, alors qu’il semblait totalement perdu. Ils étaient légion à croire que c’était la fin pour le grand Tiger Woods. Pendant des décennies on va se souvenir de cette victoire éclatante de Tiger Woods contre les meilleurs golfeurs de la planète.

C’est en présence de sa mère et de ses enfants que Tiger Woods a remporté les grands honneurs. Son sourire radieux faisait foi de tout. Il s’agissait d’un 15ième sacres pour le tigre en carrière, mais celui-là a une saveur particulière. Une fois de plus la magie Tiger Woods a opéré. ‘’ Il ne faut jamais lâcher, Rien n’est donné dans la vie, a-t-il déclaré après sa victoire. Il faut toujours se battre. Lâcher n’est pas une option. On se lève le matin et on voit toujours un défi devant. Il faut aller le chercher.’’ La victoire de Tiger Woods a eu des retombées aussi au Québec. Les magasins de sport ont été pris d’assaut, plusieurs personnes ont franchi les portes des magasins pour mettre la main sur le fameux t-shirt rouge que portait Tiger Woods lors de son triomphe à Augusta. Plusieurs voulaient acheter les chaussures et bâtons de Tiger Woods dans les boutiques. ‘’Make tiger great again’’ pouvait-on lire sur certains chandails. Et dire que ses commanditaires l’ont largué après ses déboires familiaux et avec la justice. Ce retour triomphal de Tiger Woods m’a rappelé jusqu’à un certain point les déboires de l’ex-lanceur des Expos, Dennis Martinez, que les Orioles de Baltimore avaient laissé tombé en raison de ses problèmes de consommation. Les Expos lui ont fait confiance, il s’est repris en main, et Martinez a relancé sa carrière à Montréal réalisant un match parfait contre les Dodgers à Los-Angeles. Montréal aura toujours une place bien spéciale dans le coeur de Dennis Martinez, et Augusta dans celui de Tiger Woods.

Le golf gagne en popularité au Canada

Le Canada a une place importante sur l’échiquier mondial au golf. Le Canada avec ses 37 millions d’habitants est le pays qui compte le plus haut ratio de golfeurs par habitant au monde. Et il vient au troisième rang quant à son nombre de clubs de golf dispersés d’un océan à l’autre. Cette victoire majeure de Tiger Woods va assurément contribuer à faire connaître davantage cette discipline sportive, les amateurs devraient affluer sur les parcours de golf au Québec au cours des prochaines semaines, une fois la neige disparue. On devrait voir apparaître avant longtemps des québécois à la PGA ( Professionnel golf association), c’est du moins ce que souhaite assurément  Charlie Beaulieu, le 34 ième président de Golf Canada venant de la Belle Province, le 115 ième depuis 1896. Rappelons en terminant que cette victoire de Tiger Woods lui a rapporté la jolie somme de 2,070,000 $, de quoi mettre du beurre sur son pain.

TAGS:
Le Gustave
Partagez par courriel