//Un nouveau stade

Un nouveau stade

Michel Bureau
L’annonce de la construction d’un nouveau stade – Le retour des Expos

Les Expos n’ont jamais autant été sur la sellette. Il y a eu les deux matchs entre les Blue Jays et les Brewers de Milwaukee au stade Olympique comme c’est devenu la coutume depuis six ans, et voilà qu’il est question d’un gros party au Bassin Peel ou on fera l’annonce en grande pompe de la construction d’un nouveau stade, et vraisemblablement, il sera aussi question du retour des Expos. Et c’est une très très bonne nouvelle. C’est d’autant plus encourageant que le terrain convoité jusqu’à ce jour est la propriété du gouvernement fédéral, et les relations entre Trudeau et Bronfman sont excellentes. Tout comme celle entre la maîresse Plante et le premier ministre du Québec François Legault. Une moyenne de 47,000 spectateurs par match depuis six ans a fait écarquiller les yeux de Rob Manfred, et du baseball majeur. Bref, ce n’est qu’une question de temps avant d’entendre le traditionnel ‘’Play ball’’ à Montréal.

Pas à l’abri des drames

Malheureusement de bonnes nouvelles viennent trop souvent avec de mauvaises nouvelles, et c’est le cas présentement, cependant et fort heureusement les bonnes nouvelles prennent le dessus. À ma connaissance, il y a eu deux gros drames dans l’histoire de l’équipe. Hormis, les décès de Gary Carter et Rusty Staub tout récemment qui furent des causes naturels. Je me souviens aussi avoir été marqué par le décès de l’excellent lanceur droitier Carl Morton, le 44, à la suite d’une crise cardiaque alors qu’il faisait du vélo.

Un premier drame implique Ivan Calderon qui a été assassiné victime d’un vol à son domicile, et le second implique l’ex-releveur des Expos John Wetteland, un des meilleurs dans l’histoire de l’équipe, accusé tout récemment d’abus sexuel sur un enfant de quatre ans, une histoire épouvantable. Le Toronto Sun et le New York Times ont rapporté cette nouvelle que l’homme de 52 ans, père de famille, fait face à trois chefs d’accusation pour des actes qui se seraient déroulés en 2004, et à deux autres occasions par la suite. L’ex- numéro 51 des Expos, avait été arrêté par les autorités le 14 janvier dernier, puis libéré moyennant une caution de 25,000 $. Les faits reprochés à Wetteland auraient eu lieu à Bartonville une municipalité au Texas, lieu de résidence de l’ex-lanceur des Expos.

J’aimais bien celui que les amateurs surnommaient ‘’Wild thing’’, il a procuré de belles émotions aux amateurs, ils nous a donné des frissons. C’était excitant de le voir en action sur la butte décochant sa balle ultra rapide, mais hélas cette accusation, c’est la pire accusation qui soit. Et dire qu’en 2018, il avait participé aux activités entourant la venue des Blue Jays pour deux matchs hors concours au stade Olympique, comme si de rien n’était. Il était mon ami facebook, et me parlait en bien de Montréal.

Cette terrible nouvelle m’a donné des hauts le coeur. Comme quoi tout ce qui brille n’est point d’or. John Wetteland et Guy Cloutier même combat, qui l’eut cru, pathétique.

Partagez par courriel