Benedetta, Paul Verhoeven, critique de film

Laurent Beurdeley

« Entre transports mystiques, manipulations et jouissances saphiques » Paul Verhoeven, esprit rebelle, a toujours bousculé les tabous et fui le politiquement correct (une  forme d’autocensure) qui tend à devenir tyrannique. Il n’a jamais craint d’offusquer, et…

Jean-Paul Belmondo, le magnifique

Ricardo Langlois

Mourir a 88 ans. Bébel est parti fatigué. Il a tellement donné. Le Magnifique, Le Professionnel, À bout de Souffle. Tout le monde l’aimait même son rival Alain Delon. 80 films en soixante ans de carrière.…

Intimité sexuelle des adolescent(e)s, films d’Eliza Hittman

Laurent Beurdeley

Le cinéma d’Eliza Hittman : une exploration sensible de l’intimité sexuelle des adolescent(e)s. Hittman native de Brooklyn, un arrondissement de New York qui est profondément ancré dans sa vie, fut révélée au festival de Sundance en…

Michel-Ange, un film remarquable d’Andreï Konchaloski

Laurent Beurdeley

« Il Peccato » Andreï Konchalovski.  Michel-Ange : « la canaille divine [1] » « L’homme ne change pas, c’est toujours l’animal le plus dangereux du monde avec cette arrogance de se croire au centre de l’univers [2] » Andreï Konchalovski est un…

Les meilleurs films sur le sport

Michel Bureau

Au fil des ans, le sport a été une source d’inspiration pour plusieurs producteurs. Même si vous n’êtes pas un amateur de sports, les films racontent des histoires humaines susceptibles de susciter de l’intérêt même…

Offres d’emploi, Abu Dhabi

Alain Clavet

Thrive in Abu Dhabi, le gouvernement de Dubai offre des postes avec d’excellentes conditions d’emploi afin d’attirer des étudiants, des chercheurs et des professionnels dans des domaines stratégiques, dont l'audiovisuel. L’importance du rôle des chercheurs et…

La Grande Bibliothèque, ses vedettes 2020

La Métropole

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) vient de dévoiler ses palmarès des documents les plus empruntés de l'année 2020 à la Grande Bibliothèque.  La Grande Bibliothèque est ouverte en ligne. Aussi possible de réserver…

Été 85, François Ozon

Laurent Beurdeley

« Fièvre et désillusions de la toute première fois » En 1985, François Ozon avait 17 ans quand il fut littéralement happé et profondément bouleversé par la découverte du roman d’Aidan Chambers (« Dance on my Grave », traduit curieusement en…