//Manger à Montpellier et sa belle région.

Manger à Montpellier et sa belle région.

Martine Ousset,  LaMetropole.Com

Le coeur de Montpellier vibre autour de la célèbre Place de La Comédie où les nombreuses terrasses sont les points de rencontre par excellence.  Pour boire, manger, lire, discuter, attendre des amis, c’est un plaisir d’y passer du temps et de respirer l’histoire de cette ville universitaire très populaire. Chaque restaurant-terrasse de la Place annonce ses menus et les prix sont raisonnables.  L’ambiance est vivante et chaleureuse, c’est un incontournable de Montpellier.

À quelques pas de la Place de la Comédie, face à l’Opéra, côté entrée des artistes, depuis 1988, la Brasserie du Théâtre a tout pour satisfaire les nostalgiques de la restauration française classique de qualité.  Le décor est chaleureux avec ses banquettes de cuir, son joli bar, ses larges baies vitrées, ses tables dressées dans les règles de l’art, tant à l’intérieur que sur la terrasse, qui avec ses plantes, ses fleurs et sa fontaine est un oasis en pleine ville durant la saison estivale.  Le midi où le soir La Brasserie propose des formules, incluant entrée, plat, dessert, différents chaque semaines.  Les célèbres plateaux de fruits de mer, à la fraicheur parfaite, raviront les amateurs par leur belle présentation.  Les viandes sont de premier choix, ainsi que les poissons préparés avec passion.  Les desserts sont gourmands.  La carte des vins à la hauteur de l’établissement et le service, plus que parfait.

Le Terminal 1.

Les frères jumeaux Jacques et Laurent Pourcel sont des restaurateurs passionnés et très connus dans la région de Montpellier, ainsi qu’à Shanghai où ils ont aussi un restaurant.

Ils ont à leur actif, le Terminus, Le Terminal 1 et, en 2019, un nouveau restaurant sur la place de la Canourgue dans l’immeuble qui abritait l’ancien Hôtel de Ville du XVIIe siècle, abandonné depuis vingt ans.   Le restaurant gastronomique se situera dans un hôtel haut de gamme, un Relais et Château, avec bar, spa et quatre appartements-hôtel.  Ce sera unique et se nommera Le jardin des sens.  En attendant l’ouverture, nous avons eu le grand plaisir de rencontrer les frères Pourcel au Terminal 1, restaurant bar, terrasse, au 1408, avenue de la mer.  Un restaurant au modernisme chaleureux, magnifique cuisine ouverte où les frères sont souvent aux fourneaux avec un oeil attentif sur le bon déroulement du service, qui est, par ailleurs, excellent. La cuisine de type bistro-gastronomique, revisite les classiques avec une touche moderne.  Les présentations sont remarquables tant par leur beauté que par l’excellence de la cuisine. La jolie terrasse est fort agréable, mais finalement l’intérieur nous a séduit. Les vins sont soigneusement sélectionnés.

Le Marché du Lez, juste à côté du restaurant, est très sympathique et unique : déco, artisanat, bouffe font la fête.  Les amateurs et collectionneurs de vins passeront un bon moment aux Caves Notre-Dame. C’est le paradis du vin et des alcools de grande qualité. À Montpellier la saison estivale est synonyme de festivals, une quinzaine d’événements d’envergure internationale, les arts, la musique et la gastronomie s’unissent pour faire de Montpellier une ville très attachante.  L’Office du Tourisme Montpellier, très bien situé sur la Place de l’Opéra, vous renseignera sur absolument tout.  L’accueil et la compétence des gens qui y travaillent sont hors du commun.

Le Château du Grand Caumont.

Les vignobles de la région sont aussi à visiter, par exemple, à Corbières, le Château du Grand Caumont AOC, est l’un des fleurons des Corbières, au passé chargé d’histoire.  La famille Rigal cultive et élève avec passion des vins en appellation Corbières, Vins de Pays d’Oc et Vins de Pays de l’Aube.  À l’époque romaine, le domaine existe déjà et est baptisé Villa Manzanetto.  Par la suite, le domaine sera baptisé Grand Caumont, provenant de l’expression Capus Monti, qui signifie mont chauve, dûe à la colline de thym et d’arbuste, la garrigue, qui domine le Château.

En 1906, Louis Rigal, fondateur du célèbre Roquefort Rigal, achète la propriété, s’y installe, fonde sa famille et cultive la vigne et ce, depuis plus de trente ans.  Il transmet le domaine à son fils Louis Rigal, jusqu’à la fin des années 70.  Au début des années 80, son épouse, Françoise, prend le relais avec passion et enthousiasme.  C’est le début de la modernisation du domaine et de la création de la société de commercialisation du vin en bouteille.

En 2003, sa fille Laurence la rejoint pour gérer le domaine. Grâce à son expérience en marketing et en communication, Françoise ouvre de nouveaux horizons à l’entreprise familiale.  Laurence Rigal fait aujourd’hui découvrir ses vins typés, élégants et parfumés à de nouveaux clients en France, à l’étranger et, bien sûr, au Québec.  Laurence Rigal est d’ailleurs une amoureuse du Québec et visite régulièrement Montréal pour faire connaître ses vins et remercier sa clientèle composée de nombreux restaurateurs, ainsi que les consommateurs via la SAQ. Visiter le Château Grand Caumont est une expérience riche et agréable grâce à l’accueil chaleureux de Laurence Rigal, dame passionnée et passionnante.  Elle aime le vin et le vin l’aime.  Laurence Rigal illustre parfaitement le bonheur d’être vigneronne malgré l’énorme travail, les difficultés climatiques et les multiples défis relatifs aux ventes à l’étranger.  Le Château, résidence familiale, est un joyau historique.  Lors d’un prochain voyage en France, si vous avez la chance de visiter cette magnifique région, ne manquez surtout pas de visiter le Château Grand Caumont où, évidemment, une dégustation s’impose!  Vous ferez l’expérience d’un grand bonheur des sens!  Au Québec, la maison Dandurand représente les vins du Château Grand Caumont en produits réguliers: Le Château du Grand Caumont et le Château du Grand Caumont Impatience, deux excellents vins. Laurence Rigal travaille, par ailleurs, à compléter sa sélection avec la SAQ. À suivre…

Le Château Flaugergues.

Un autre magnifique Château à visiter dans la région du Languedoc.  Le Château Flaugergues du nom de son deuxième propriétaire, après le Comte et la Comtesse Henri de Colbert, Étienne de Flaugergues est une « Folie » qui vaut le détour.  Situé dans l’un des nouveaux quartiers d’affaires de Montpellier, Le Millénaire, à vingt minutes du centre-ville en tramway, le Château de Flaugergues est une splendeur du XVIIIe siècle.  La famille Colbert est vigneronne et hôte des lieux depuis 320 ans!

Aujourd’hui, Henri et Brigitte sont très fiers du grand renouveau qu’ils ont débuté en 1972.   Avec leurs enfants, Pierre et Marie, ils ouvrent le portes de cette folie montpelliéraine, une maison de plaisance bâtie sur l’Ancien Régime, qui accueille des visiteurs de toute la France et du monde entier. En plus, du Château et des ses jardins à visiter absolument, il y a 32 hectares de vignes et ce, au coeur de Montpellier.  Les visites guidées du Château, vous permettront de mieux comprendre la longue histoire du Château et de la famille et, de ce fait, apprécier encore davantage les jardins, les vignes et le Château, magnifiques et magiques.

Les vignes produisent d’excellents vins qu’il vous sera possible de déguster au caveau, dont une nouveauté, les Cuvées Domaines, 4 mono-cépages : syrah, merlot, marselan et viognier.  De plus, un des bonheurs de la visite, est de manger au restaurant Le Folia, installé dans l’ancienne ferme du Château.  Son chef, Damien Fourvel, y offre une cuisine ensoleillée et généreuse en accord avec les cuvées du Château et ce, à prix très doux.  Comme c’est aussi une affaire de famille, Marie et Pierre de Colbert accueillent personnellement les clients.  Le service est très sympathique.  Une journée au Château Flaugergues, c’est une journée de bonheur!

Sur le port de Marseille, ville magnifique et chaleureuse au bel accent du midi, la grande spécialité culinaire est la fameuse bouillabaise.  Le Miramar est un haut lieu gastronomique de Marseille où se retrouve régulièrement le gratin de cette ville portuaire ainsi que des personnalités mondiales attirées par ce plat mythique.  La bouillabaise était à l’origine un plat de pêcheurs, ces dernier triant le poison destiné à la vente, mettant de côté cetaines pièces qu’ils préparaient pour leur famille.  Un plat simple et familial qui au fil des ans a été perfectionné et qui peut comporter un fond liant et des crustacés.  Le service de la bouillabaise marseillaise est préférablement servi dans deux plats différents, l’un pour les poissons et crustacés et l’autre pour le bouillon.  Mais une règle obligatoire est le découpage du poisson devant les convives. Le restaurant est très élégant et chaleureux et le service excellent, la bouillabaise divine et la vue sur le port à un charme inégalé.  D’ailleurs, le grand chef de renommé internationale, Marseillais d’origine, Christian Buffa, dirige la cuisine.  « Quoi de plus beau pour un Marseillais que faire la bouillabaise en face de la Bonne Mère? »  et pour les clients de la déguster.

Vous compléterez sans doute votre voyage, par un détour sur la Côte d’Azur et l’incontournable et célèbre village de Saint-Tropez où une visite au Café Le Sénéquier s’impose, même pour un simple café sur la terrasse. Qui sait, peut-être y croiserez-vous Brigitte Bardot?  Les plages de la régions sont nombreuses et reines de l’été.  Palavas-les-Flots, véritable coup de coeur, avec petits restos sympas et un port de carte postale s’étirant vers la mer.  Montpellier et sa région offrent tous les charmes de la Méditerranée.

Manger à Montpellier et sa belle région.

http://www.lametropole.com

Martine bénéficie d’une vaste expérience de la restauration dans de nombreuses institutions de prestige de Montréal. Auteur du livre : 100 bonnes tables du midi à Montréal, Martine écrit sur la gastronomie, les voyages et l’art de vivre.

Partagez par courriel