//Paris, de l’arrogance à la gentillesse

Paris, de l’arrogance à la gentillesse

Alain Clavet
Paris s’étire doucement suite à une longue nuit agitée. La juste révolte des Gilets jaunes, le brasier de Notre-Dame, les morts du Bataclan et de Charlie Hebdo, les Parisiens ont vécu ces événements tragiques et Paris a changé.   Oui, Paris a changé, les Parisiens aussi et pour le mieux.

Les Québécois en visite à Paris revenaient à Montréal avec des souvenirs de gastronomie, de beautés culturelles, mais aussi de la rudesse parfois et du regard hautain des Parisiens.   Cette période est révolue.  Les Parisiens sont aimables, accueillants, notamment lorsque l’on mentionne que nous sommes Québécois.  C’est remarquable, le mot Québec et Montréal a un effet magique à Paris.  Aussitôt, l’accueil, le sourire et une anecdote sur un voyage récent ou lointain au Québec, ou le goût de voyager au Québec bientôt.  La remarque inévitable porte sur la gentillesse des Québécois et l’accueil chaleureux.  La gentillesse devient ainsi une valeur de plus en plus appréciée des Parisiens, en quelque sorte un cadeau du Québec.

Les jeunes Québécois rêvent moins de Paris et de la France que leurs parents.  Je me souviens de la fascination qu’exerçait la France sur la génération de la Révolution tranquille.  Le premier voyage à l’étranger, c’était souvent la France.  Aujourd’hui, la culture américaine envahissante, les réseaux sociaux et les jeux vidéos ont fait fleurir d’autres rêves, d’autres références culturelles et une sensibilité différente.  Il importe de rappeler l’importance de la France qui est, bien sûr, au cœur de la culture québécoise et l’origine des familles-souches de la Nouvelle-France. Montréal a changé et Paris aussi.  Par-delà les images de violence, la vie chère et les difficultés de la vie quotidienne des Parisiens, je crois qu’il importe d’encourager les jeunes Québécois à visiter Paris.

Paris, véritable décor de théâtre, s’anime par l’extraordinaire richesse de la littérature française. Paris et la France font partie de l’identité québécoise. Visitez ou retournez bientôt à Paris, vous serez agréablement surpris du sourire et de l’accueil chaleureux des Parisiens. Vraiment, de l’arrogance à la gentillesse.

Martine Ousset et Alain Clavet à Paris

Dans le contexte d'une carrière au gouvernement du Canada dans les secteurs de la francophonie, des langues officielles et de la culture, j'ai eu l'occasion de donner des conférences à l'UNESCO et l'Internet Society à Washington, à Paris et au Japon. Mes études m'ont aussi permis d'obtenir des maîtrises en administration publique et en histoire canadienne.

Partagez par courriel