Le parcours de milliers de migrants

Un groupe de migrants debout dans un parking. Un groupe de migrants debout dans un parking.

Depuis le début de l’année, près de 8 000 migrants ont traversé illégalement la frontière canadienne à la hauteur du Chemin Roxham en Montérégie.

Ils laissent tout derrière eux dans l’espoir d’une vie meilleure. Depuis que le président américain, Donald Trump, a laissé entendre que leur statut de protection temporaire TPS (Temporary Protected Status), ne serait pas renouvelé d’ici la fin de l’année, plusieurs craignent la déportation. Des messages circulant sur les réseaux sociaux laissent entendre que le Canada est la terre promise et que leur statut de réfugié sera automatiquement accepté.

Faux, dit le député fédéral libéral de Bourassa, Emmanuel Dubourg. « Ils devront démontrer que leur sécurité est menacée s’ils retournent en Haïti. » C’est la raison pour laquelle le député est allé faire un saut à Miami pour rencontrer diverses communautés haïtiennes afin de leur donner l’heure juste.

Est-ce que cela sera suffisant pour convaincre les Haïtiens de rebrousser chemin ? C’est ce que nous sommes allés constater sur le Chemin Roxham du côté américain, à Champlain, vendredi dernier. Je vous propose d’écouter le reportage qui suit.

Poésie Trois-RivièreMains Libres

Journaliste en radio, télévision et dans plusieurs médias écrits depuis plus de 35 ans, Bernard Gauthier a été rédacteur en chef émérite au Magazine Circuit Industriel (MCI) après avoir occupé les fonctions de rédacteur en chef pendant plus de 10 ans. Chroniqueur touristique à ses heures, il publie un compte-rendu de ses voyages sur le site La Métropole. Bernard Gauthier a parcouru l’Europe, les États-Unis, le Canada, les Caraïbes et quelques pays en Amérique du Sud, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Scandinavie, en Russie et en Asie du Sud-Est dont l’Indonésie (Bali), Singapour et le Vietnam. En 2020, il a parcouru les Territoires du Nord-Ouest canadien jusqu'à Tuktoyaktuk, dernier village accessible par la route face à l'Océan Arctique.