Les Chaises au TNM.

Trois lampes en vitrail sur une table. Trois lampes en vitrail sur une table.

Alain Clavet, La Métropole

Les grands comédiens Monique Miller et Gilles Renaud jouent au TNM, Les Chaises d’Eugène Ionesco, pièce publiée en 1954. Théâtre de l’absurde et de la quête de sens exprimant éloquemment les tourments de l’Europe d’après guerre, pleurant encore les millions de morts de ce carnage. Les silences, la solitude partagée d’un couple vieillissant, la tristesse d’accueillir des invités imaginaires nous font vivre un univers sans but, sans sens et sans espoir. Les chaises nombreuses et inutiles s’agglutinent, en rang militaire, dans un espace vide et froid.

Les Chaises serait-elle annonciatrice de notre société faisant fi de l’espace personnel, où tout est connu, mais rien ne se distingue? La pièce de théâtre Les Chaises nous parle, par-delà le temps, nous gens du numérique, confrontés à l’absurdité des monologues et des selfies solitaires.

À vivre,

Les Chaises au TNM

Le Pois PenchéMains Libres