Québec investit 2M$ dans l’intelligence artificielle

Image de l'œil d'un patient portant une tache rouge, prise dans le cadre d'une procédure d'investigation au Québec. Image de l'œil d'un patient portant une tache rouge, prise dans le cadre d'une procédure d'investigation au Québec.

Québec consacre une part de plus en plus importante dans le développement de l’intelligence artificielle.

Le Fonds de développement économique vient d’investir un montant de 2 M$ chez DIAGNOS, une entreprise spécialisée dans la détection précoce des problèmes de santé grâce à l’intelligence artificielle.

« Nous allons pouvoir accélérer la commercialisation de CARA (Computer Assisted Retina Analysis) dans les marchés où la prévalence du diabète et de ses complications est élevée », explique André Larente, président de DIAGNOS.

Le prêt sans intérêt s’étale sur une durée de 10 ans.

L’utilisation de la plateforme FLAIRE permet de modifier et de développer rapidement ses applications comme CARA. Les algorithmes de rehaussement des images basés sur l’intelligence artificielle de CARA permet d’obtenir des images rétiniennes traditionnelles plus nettes, plus claires et plus faciles à analyser.

Photo courtoisie : Diagnos

Diagnos

Poésie Trois-RivièreMains Libres