//Vignobles De Larose, un destin glorieux!

Vignobles De Larose, un destin glorieux!

Roger Huet
Vignobles de Larose sont un ensemble de domaines vitivinicoles qui comprend le Château Larose Trintaudon, le Château Larose Perganson, le Château Arnaud tous trois en AOC Haut Médoc et le Château Tour de Pez en AOC Saint-Estèphe.

Ensemble, ils couvrent 255 hectares de vigne cultivés à 49 % en Cabernet Sauvignon, 46 % en Merlot et 5 % en Petit Verdot. Les 4 domaines sont écoresponsables, certifiés Terra Vitis, engagés RSE et classés Haute Valeur environnementale. Ils sont également classés ISO 26000, ce qui exige non seulement une implication au niveau des vignobles, des chais, de l’architecture, du recyclage de l’eau et des déchets, mais aussi une implication sociale envers les travailleurs. Leur production annuelle est de 1,3 million de bouteilles, pour un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros.

Une histoire glorieuse et tourmentée

Leurs origines remontent à 1719 avec la fondation du domaine Perganson. En 1838Henri Delaroze, maire de Saint-Laurent, créé le vignoble dans la bute de Trintaudon et lui donne son nom. Pendant tout le Dix-neuvième siècle, le domaine connaît un développement et une reconnaissance de la qualité exceptionnelle de ses vins.

En 1868, le domaine est classé Cru Bourgeois, dans la deuxième édition du Guide « Bordeaux et ses vins » et comme Cru Bourgeois supérieur dans la troisième édition de 1874. Le Comte Ernest de Lahens fait construire le château en 1870. Le domaine reçoit une pluie de médailles  d’or et d’argent à l’Exposition universelle de Bordeaux de 1885, à l’Exposition de Paris de 1889, à l’Exposition d’Amsterdam de 1884. Le « Grand Vin de Larose » est apprécié des connaisseurs à Londres comme à Moscou.

La crise du phylloxera et une gestion négligée marqueront le déclin du domaine dans la première moitié du Vingtième siècle ; situation qui se prolongera jusqu’en 1963. La famille Forner l’achète en état d’abandon et replante 175 ha de vignes sous les conseils de l’éminent spécialiste, le Professeur Émile Peynaud. Les crus de Trintaudon et Perganson renaissent de leurs cendres et retrouvent leur prestige d’autrefois. Le domaine redevient un des plus grands du Médoc, et éveille l’intérêt du groupe Assurances générales de France, Agf-Allianz qui l’achète en 1986.

Une des ambitions partagées du nouveau propriétaire et des équipes des Vignobles de Larose est d’asseoir la valeur des terres viticoles dans le long terme, en perpétuant le miracle qui les a rendus célèbres. Pour cela, ils font face à un grand défi : concilier le respect de l’environnement, engagement envers l’humain avec prospérité économique. Il y a eu un nouveau classement des CRUS BOURGEOIS en 2020 qui est valable pour 5 ans. On a réintroduit la classification historique en Cru bourgeois, Cru Bourgeois supérieur et Cru bourgeois Exceptionnel, avec des règles plus rigoureuses que jamais et identiques pour tous les candidats. Dans la nouvelle classification 2020 – 2025, 179 vins se sont classés Crus Bourgeois ; 56, Crus Bourgeois Supérieurs et 14 Crus bourgeois Exceptionnels.

Les Vignobles de La Rose se sont démarqués avec leur Château Tour de Pez, classé Cru Bourgeois St — Estèphe, les Château Larose Trintaudon et Château Larose Perganson, classés tous deux Cru Bourgeois Supérieur Saint-Laurent Médoc et le très coquet Château Arnauld Haut Médoc classé Cru Bourgeois Exceptionnel Arcins.

Encouragés par cette reconnaissance spectaculaire, les propriétaires du groupe se sont décidés à procéder à un renouvellement très important, d’une durée de 3 ans qui concerne le Château, avec l’aménagement d’un large espace de réception et 16 chambres et suites ; rénovation complète des bureaux ; rénovation complète des chais à barriques avec un chai dédié à chaque château. Un cuvier de vinification et stockage neuf avec 85 cuves inox thermorégulées de plus petite taille pour favoriser la sélection parcellaire. Un local de stockage de bouteilles agrandi et des installations de mise en bouteilles rénovées. Il y aura finalement un bâtiment d’accueil des visiteurs dédié au partage de la passion vinicole du groupe et de ses valeurs à travers de nouvelles expériences sensorielles.

Le Directeur général et œnologue en chef des Vignobles de La Rose, Franck Bijon, était de passage à Montréal pour nous annoncer toutes ces bonnes nouvelles et nous faire déguster plusieurs excellents vins qui sont des nouveaux arrivages à la SAQ ou en IP. Le Canada est le deuxième marché d’exportation du groupe.

Voici les vins exceptionnels que nous avons dégustés 

Le Château Larose Trintaudon Cru bourgeois Haut Médoc 2011. 58 % Merlot et 42 % Cabernet Sauvignon. Vinification traditionnelle avec une durée de cuvaison de 3 semaines. Élevage en fûts de chêne pendant 12 à 14 mois.

Belle robe rouge profond avec de très légères notes tuilées. Bouquet de prune sauvage, de quetsche et de poivre noir. En bouche, c’est un vin onctueux, avec une belle structure tanique, une jolie masse fruitée et de la fraîcheur. Beaucoup de finesse. Un bel équilibre entre l’acidité, le gras et l’alcool. Une belle longueur très gourmande en fin de bouche. Je suggère de le décanter une trentaine de minutes avant le service. À déguster maintenant, jusqu’en 2023.

Le Château Larose Trintaudon 2011 est en Importation privée. Prix 29,00 $ avant taxes.

Le Château Larose Trintaudon Cru bourgeois Haut Médoc 2016. 45 % Cabernet Sauvignon, 50 % Merlot 5 % de Petit Verdot. Vinification traditionnelle avec une durée de cuvaison de 3 semaines. Élevage en fûts de chêne pendant 12 à 14 mois (20 % à 25 % de fûts neufs).

Robe rubis, intense et sombre. Bouquet de cassis et de mûres, une note de tabac et de chocolat. En bouche, c’est un vin charnu et bien structuré, avec de beaux tanins, une bonne fraîcheur, beaucoup d’élégance, une parfaite harmonie entre tous les éléments. Une finale longue et caressante.

Le Château Larose Trintaudon 2016 — SAQ (Spécialité en continu « Incontournable » — Les derniers arrivages de 2015 sont présentement disponibles sur les tablettes, 2016 sera disponible dans 2 mois environ) – 26,35 $ code 11 835 388.

Le Château Larose Perganson Cru bourgeois Haut Médoc 2008. 50 % Cabernet Sauvignon, 45 % Merlot et 5 % Petit Verdot. Vinification traditionnelle avec une durée de cuvaison de 3 semaines. Élevage en fûts de chêne pendant 12 à 16 mois.

Magnifique robe rubis sombre, laissant apparaitre quelques notes tuilées. Bouquet complexe de cassis, de mûres, de framboise, de chocolat noir. En bouche. la structure reste tendue et pleine de fraicheur. Le vin est toujours aérien avec une finale légèrement boisée. Un retour sur des fruits rouges mûrs. Un vin plein de charme à décanter juste avant le service. À déguster d’ici 2022.

Le Château Larose Perganson 2008 est en Importation privée 33,99 $ avant taxes.

Château Larose Perganson Cru Bourgeois Haut Médoc 2012. 50 % Cabernet Sauvignon et 50 % Merlot. Vinification traditionnelle avec une durée de cuvaison de 3 semaines. Élevage en fûts de chêne pendant 12 à 16 mois.

Robe rubis foncé avec des reflets pourpres. Nez de fruits noirs frais, de cassis croquant, de chocolat noir de la Papouasie, légèrement pimenté et poivré. La bouche est musclée avec des tanins de grande qualité et une finale pure et très longue signe d’une très belle aptitude au vieillissement. Je suggère de le décanter 1 heure avant le service. À déguster de préférence avant 2026.

Le Château Larose Perganson 2012 — SAQ (Spécialité par lot. Prochaine livraison début avril), mais on le trouve encore dans quelques succursales — 35,50 $, code 12116385.

Le Château Larose Perganson 2015 Magnum, 71 $ code 14197414, vient d’entrer dans les succursales de la SAQ.

Le Château Arnauld Bourgeois Haut Médoc 2012. 64 % Cabernet Sauvignon et 36 % Merlot.

Depuis la renaissance du Château Arnauld c’est le millésime qui présente le pourcentage le plus élevé en Cabernet Sauvignon. Le raisin est récolté entièrement à la main, avec un tri du raisin à la vigne et deux tris au chai, avant et après éraflage. Élevage réalisé entièrement en fûts neufs de chêne français pendant 16 à 18 mois.

Robe rubis foncé presque noir, avec des reflets violine. Bouquet généreux, où prédomine le poivre blanc, le cigare, la cendre avec des notes de noix de pécan et de noisettes, mais aussi des parfums de cassis et de cerise noire. La bouche est dense, avec des tanins puissants, mais d’une grande élégance. Une magnifique tension pour ce millésime qui restera l’une des plus belles réussites de ce cru.

À décanter 2 heures avant le service. On peut le boire dès maintenant, mais sera sublime dans 5 ans et pourra être dégusté jusqu’en 2030 et même au-delà.

Le Château Arnauld 2012 est disponible à la SAQ dans quelques succursales et on attend une prochaine livraison pour bientôt. Prix 60,00 $, code 13987772.

Le Château Arnauld Cru bourgeois Haut Médoc 2014. 63 % Cabernet Sauvignon, 27 % Merlot et 10 % Petit Verdot. Récolte du raisin entièrement manuelle avec un tri à la vigne et deux tris au chai, avant et après éraflage.

Élevage réalisé entièrement en fûts neufs de chêne français pendant 16 à 18 mois.

Robe rubis foncé avec des reflets pourpres. Très belle brillance. Bouquet de confiture de petits fruits rouges, des arômes de cèdre, accompagnés de subtiles notes toastées, fumées et mentholées. En bouche, c’est un vin charnu avec des tanins puissants, mais élégants et tendus. Très bel équilibre entre l’alcool, le gras et la fraîcheur. Une finale longue et légèrement réglissée avec beaucoup de classe.

À décanter 2 heures avant la dégustation. Je suggère de le déguster d’ici 2025-2030.

Le Château Arnauld 2014 est disponible en Importation privée. 58,93 $ avant taxes.

Kenneth Edward Gunn agent pour l’Amérique du Nord.

La réunion avec la presse vinicole a eu lieu au Restaurant La Chronique, qui nous a servi du Tataki de bœuf Wagyu, avocats, radis valentins, shimeji, laque soja érable, en entrée. Le plat de résistance était composé de Canette du Canard Goulu, foie gras, betteraves, cerises, jus au Porto. L’assiette de fromages proposait Le gré des champs et le Riopel de l’Île. Les accords étaient parfaits avec les vins des Vignobles de La Rose.

LIENS :

Vignobles de Larose

Franck Bijon Directeur général

www.vignoblesdelarose.com

Manon Morel, Ambassadeur des marques pour le Canada

manon.morel@vignoblesdelarose.com

Représentés au Canada par

Marchand des Amériques

Kenneth Gunn, Président, responsable des importations privées

info@marchandsdesameriques.com

Roger Huet

Chroniqueur vins et spiritueux

Président du Club des Joyeux

http://lametropole.com/category/arts/arts-visuels/

www.lametropole.com/category/gastronomie/vins

Las Olas

Ce Québécois d’origine sud-américaine, apporte au monde du vin, sa grande curiosité, et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Dans ses chroniques Roger Huet parle du vin comme un ami, comme un poète, et vous fait vivre l’esprit de fête.

Partagez par courriel