//Sports à la télé, sous observation

Sports à la télé, sous observation

Michel Bureau
Depuis quelques semaines, les amateurs de sports ne souffrent pas trop du couvre-feu imposé par le gouvernement Legault.

Le 7 février 2021, jour du Super Bowl, sera, je présume, une autre histoire. Il pourrait y avoir certains attroupements, le Super Bowl on écoute cela en groupe. La police de Legault sera assurément aux aguets. Il faut bien justifier le budget supplémentaire de 65 millions $ octroyé par le gouvernement à la police qui a donné plus de 1 500 billets de contravention à 1 545 $ (incluant frais et taxes) depuis le début du couvre-feu, de quoi palier pour les mauvais investissements du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, 200 millions $ dans le Cirque du Soleil, 300 millions $ dans un ballon gonflable qui n’a toujours pas pris son envol, et j’en passe.

TVA Sports versus RDS, comparaison boiteuse

TVA Sports a été le premier diffuseur à présenter un match du Canadien en cette pandémie, défaite de 5-4 en prolongation contre les Maple Leafs de Toronto. À la description du match, Félix Séguin et Patrick Lalime, si Lalime a fait de beaux progrès, c’est toujours aussi laborieux pour Félix Séguin qui ne semble toujours pas en pleine possession de ses moyens, des fautes de conjugaison à n’en plus finir. Et pourtant, TVA Sports compte dans ses rangs un transfuge de RDS, qui est selon moi un des meilleurs de sa profession en Denis Casavant. C’est lui qui devrait être à la description des matchs du Canadien à TVA Sports et il y a beaucoup trop de pubs pendant le déroulement d’un match à TVA Sports, un irritant. TVA Sports met beaucoup trop d’emphase sur le visuel, trop de bling bling, trop de crémage sur un gâteau, cela finit par « tomber sur le cœur ».

Il en va de même pour le show de Jean-Charles Lajoie, c’est quoi au juste l’idée d’avoir toujours les mêmes comédiens pour parler de sport, c’est quoi le rapport. Force est d’admettre que l’ajout de Maxime Lapierre est une bonne acquisition pour TVA Sports. Pour moi, le show de JiC, c’est « La petite Vie » du monde du sport avec Jean-Charles Lajoie dans le rôle de popa, mais il n’y a plus de môman. Jean-Charles a beau prétendre que les meilleurs collaborateurs sont à TVA Sports, dans la réalité, il n’y a aucune comparaison possible. RDS a le meilleur tandem à la description des matchs du Canadien en Pierre Houde et Marc Denis, le meilleur animateur lors des entractes en Alain Crête, le meilleur tandem au football avec David Arsenault et Pierre Vercheval, d’excellents collaborateurs comme : Chantal Machabée, elle aurait été excellente à la description des matchs du Canadien à TVA Sports, c’eût été un stunt publicitaire extraordinaire, mais Chantal est fidèle à RDS. Luc Gélinas, toujours pertinent dans ses propos, Mathieu Proulx, Marc Griffin au baseball, Vincent Damphousse, Benoit Brunet, PJ Stock, Mario Tremblay. Le 5 à 7, a toujours la cote avec Frédéric Plante et Yannick Bouchard. Les animateurs et collaborateurs sont beaucoup plus polyvalents à RDS.

L’antichambre à toujours la pole

En soirée, Dave Morissette en direct, ne peut rivaliser avec L’antichambre animée par Luc Bellemarre qui peut compter sur d’excellents collaborateurs la liste est longue : Gaston Therrien, Guy Boucher, Denis Gauthier, une révélation, Bruno Gervais, Stéphane Leroux, PJ Stock, Mario Tremblay, Vincent Damphousse, André Roy, etc. À TVA Sports, Dave Morissette a beau y mettre toute son énergie, n’en demeure pas moins qu’il est limité, ça fait ligue de garage. Vous avez été nombreux à m’écrire sur ma page Facebook (Michel R Bureau) pour me dire que vous étiez heureux du retour du Canadien à RDS sur semaine. TVA devra changer sa façon de faire pour espérer un jour rivaliser avec RDS, comme en fait foi les cotes d’écoute. Les gens aiment toujours mieux l’original.

Le Pois Penché
Partagez par courriel