Percé, fascinantes agates

Les agates de la baie des Chaleurs. Par Annie Cloutier Les agates de la baie des Chaleurs, situées en Gaspésie, sont connues pour être très belles et uniques en raison de leurs couleurs vibrantes et de leurs motifs variés et aussi, grâce à leurs propriétés lithothérapeutiques
Paysage près de Percé en Gaspésie Paysage près de Percé en Gaspésie
Paysage près de Percé en Gaspésie

Les agates de la baie des Chaleurs. Par Annie Cloutier

Les agates de la baie des Chaleurs, en Gaspésie, sont connues pour être très belles et uniques en raison de leurs couleurs vibrantes et de leurs motifs variés et aussi, grâce à leurs propriétés lithothérapeutiques.  Voici quelques-unes de leurs caractéristiques:

Origine :  Les agates de la baie des Chaleurs sont formées par des dépôts de silice dans les cavités des roches volcaniques. Elles sont généralement extraites dans les cristaux de quartz ou dans les géodes de quartz.

Couleurs :  Elles se déclinent en une large gamme de couleurs, allant du blanc au gris en passant par le rose, le rouge, et le vert.  Leurs motifs sont souvent marbrés ou striés.

Protection et équilibre:  Les agates de la baie des Chaleurs sont considérées comme des pierres de protection qui aident à éloigner les énergies négatives et à apporter un sentiment de sécurité et de stabilité.  Elles sont aussi connues pour équilibrer les chakras et aider à harmoniser le corps, l’esprit et l’âme.

Force intérieure :  Elles peuvent également apporter un sentiment de force intérieure et de courage, aidant à surmonter les obstacles et à relever les défis de la vie.

Les agates de la baie des Chaleurs sont des pierres puissantes et polyvalentes qui apportent protection, équilibre et force intérieure à ceux qui les possèdent.  Elles sont également une belle représentation de la richesse minérale de la région de la Gaspésie.

André Breton fasciné par les agates

À l’été 1944, André Breton (1896-1966) et Elisa entreprennent un voyage en Gaspésie, à la baie des Chaleurs, au nom emblématique pour un homme fasciné par les agates. Le couple séjourne à Percé, face au Rocher qui se découpe dans le cadre de leurs fenêtres. « Dans le rapport de [ses] dimensions je ne serais pas surpris que se manifestât le nombre d’or. » Dans Arcane 17, un texte poétique, Breton exprime sa fascination pour les agates, ces cailloux «en habit d’arlequin».

Annie Cloutier, journaliste, art et culture, cell : 514-609-6027

Publicité disponible sur LaMetropole.com:   Super-bannière en page 1 pour seulement 50$ par mois pour 12 mois

Après une belle et fantastique carrière professionnelle en imagerie médicale, Annie se lance vers sa deuxième passion : la culture, la gastronomie et le voyage. Annie est convaincue que ces trois plaisirs de la vie sont essentiels à notre épanouissement personnel et collectif et son objectif est de transmettre cette passion à travers ses chroniques web, en espérant vous inspirer à explorer de nouveaux horizons, de découvrir de nouvelles cultures, de partager des moments conviviaux et de se faire plaisir.

Le Pois PenchéMains Libres