//La trilogie autrichienne, romans

La trilogie autrichienne, romans

François-Xavier Simard

François-Xavier Simard, LaMetropole.Com

Cette Trilogie (Le mur de l’intolérance ; Clairs-obscurs et Retour du pendule) raconte l’histoire de Paul, un Québécois. Il épousé Claudia, une Autrichienne. Tout allait bien jusqu’à ce que Paul découvre que le père de celle-ci est un ancien nazi.  S’en suit une poursuite à travers le monde (New York, Vienne, Buenos Aires, Prague, Budapest, Zurich), pour débusquer un réseau de trafiquants nazis d’œuvres d’art ancien.  Paul est aux prises avec une identité mise à mal par son mariage avec Claudia, dont les parents ne sont pas au-dessus de tout soupçon. Le texte comporte les aspects dominants suivants : amour, paternité, mœurs et société.

Amour. C’est aussi une histoire d’amour entre un père (Paul) et un fils (Franz), ce dernier devenant étranger à la culture et à la langue de son père. La distance n’est pas seulement géographique, elle devient psychologique. C’est cette dernière qui est la plus fondamentale dans les rapports entre le père et le fils. Les décès, moments dramatiques, décisifs, arrivent à point (pour qui sait attendre). L’épisode de ce ménage à trois qui dure est délicat.

Paternité. Cette réalité est implicitement double et finit par prendre le dessus dans l’ouvrage : la dualité père-fils. C’est la grande affaire du roman lorsque les autres problèmes passent au second plan ou sont disparus. Le père finit par prendre la place qu’il souhaite dans le cœur de son fils. Du début à la fin, il y a l’enfant à sauver. Au final, le mariage réussit : il laisse une progéniture qui a le vent dans les voiles et un héritage linguistique et culturel.

Pour en savoir davantage : Éditions Phileas, Gatineau fxsimard@sympatico.ca

Journaliste et auteur d’une vingtaine de livres (essais, romans, biographies), ainsi que des chroniques et interviews radiotélévisées. Par la plume, la parole et par ses engagements, il défend sans relâche la langue et la culture françaises.

Partagez par courriel