//L’annonce de la fin du monde est prématurée!

L’annonce de la fin du monde est prématurée!

Alain Clavet
Greta Thunberg nous montre la lune, ne critiquons pas le doigt ! *

En réponse à l’annonce de sa mort, Mark Twain a répondu avec humour : «  L’annonce de ma mort est grandement exagérée. »  Les civilisations sont mortelles : «  Nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles.  » Paul Valéry. Notre mère-patrie, la terre, mourra aussi un jour, mais les crises des cavaliers noirs de l’Apocalypse, prophètes de la famine et la mort, et le refus de se reproduire sur une planète sans avenir, relèvent d’une hystérie collective. 

Le roi est nu.** Greta Thunberg a raison d’affirmer que le monde doit faire davantage pour accélérer la transition de la civilisation du pétrole et ses dérivés, dont les plastiques, vers une civilisation à énergie non fossile, propre, notamment électrique. La Chine et l’Inde sont responsables de plus de la moitié de la pollution mondiale, mais le bol de riz passe avant l’écologie. La pollution tue moins rapidement que l’inanition. Les problèmes sont planétaires, les solutions doivent être globales.

L’angoisse et la culpabilité Thunberg devraient mobiliser vers des solutions rationnelles et un engagement mondial accru.  L’enfer est pavé de bonnes intentions. Le refus de manger, de se déplacer et de se reproduire marque davantage l’angoisse générée par la crise d’une civilisation, que l’annonce de la fin de la pollution.  Si l’on n’y prend garde, ce maccarthysme écologique favorisera l’avènement de régimes autoritaires. Déjà, Luc Ferrandez, ex-maire du Plateau Mont-Royal de Projet Montréal, a mis en place pendant dix ans une politique systématique de nuisance aux citoyens. La délation à la police de l’environnement pourrait devenir une nouvelle Inquisition. Les libertés, en effet, risquent de diminuer plus rapidement que la pollution. 

Des adolescents (tes) hystériques hurlent sur Instagram devant la Maison Blanche. Un degré centigrade de plus de réchauffement planétaire et c’est la condamnation à la famine et la mort. Bien sûr, il faut diminuer la consommation de produits qui laissent une forte trace de carbone et de réduire l’usage du plastique, mais de grâce soyons rationnels ! Le monde nourrit, parfois mal il est vrai, près de huit milliards d’humains bénéficiant d’une espérance de vie de plus en plus longue. Les progrès technologiques libèrent des tâches répétitives et ingrates. En fait, le monde fait des progrès et les prophètes de la nouvelle religion millénariste pourraient occuper leurs loisirs de façon plus utiles. L’annonce de la fin du monde est décidément prématurée !

*  » Quand le sage montre la lune, l’idiot, lui, regarde le doigt. »  Confucius.

** Les Habits neufs de l’empereur est un conte d’Hans Christian Andersen. Seul le petit garçon osa dire la vérité : le roi est nu.

Dans le contexte d'une carrière au gouvernement du Canada dans les secteurs de la francophonie, des langues officielles et de la culture, j'ai eu l'occasion de donner des conférences à l'UNESCO et l'Internet Society à Washington, à Paris et au Japon. Mes études m'ont aussi permis d'obtenir des maîtrises en administration publique et en histoire canadienne.

Partagez par courriel